ZNIEFF 210000129
BOIS DES TERRES BLANCHES ET DES RUS DU HALA A SAUVAGE-MAGNY

(n° régional : 00000032)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des Terres Blanches et des Rus du Hala constitue l'un des sites forestiers majeurs de la plaine du Der. Une partie de la zone est établie sur des dépôts de sables remaniés, formant une "dune" continentale de l'époque glaciaire (Würm). Les Terres Blanches doivent leur nom à ce niveau sableux : on y rencontre la chênaie sessiliflore à fragon petit-houx (en limite d'aire en Haute-Marne), l'aunaie-frênaie mésotrophe à laîche espacée et des boisements secondaires sur sables. Un niveau imperméable est à l'origine de sources des Rus du Hala, il se développe ici une aulnaie-frênaie hygrophile (avec des sphaignes dans les creux de billons) et une association forestière exceptionnelle en Champagne, très typée ici, la chênaie pédonculée hygrophile. Les clairières et les lisières forestières des chemins et des anciennes sablières sont encore couverts des témoins d'une lande acide autrefois plus étendue : on y trouve en particulier le rare ornithrope pied d'oiseau délicat (une des seules localités du département de Haute-Marne), la fougère aigle, la callune, le genêt à balais et la molinie bleue. Trois espèces inscrites sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne sont représentés dans cette ZNIEFF : la fausse fougère mâle (dryoptéris écailleux), l'orme lisse et l'ornithrope cité plus haut. La faune avienne est bien diversifiée avec 33 espèces d'oiseaux nicheuses sur le site et notamment divers pics : pic vert, pic épeiche, pic mar et pic épeichette, ces deux derniers étant inscrits sur la liste rouge des oiseaux de Champagne-Ardenne. Le secteur est très favorable à certains reptiles et surtout à divers batraciens dont trois appartiennent à la liste rouge régionale (grenouille rousse, grenouille agile et salamandre tachetée). Le site est dans un bon état général, malgré la fermeture des clairières et lisières par le dynamisme naturel de la végétation. Les pins sont partiellement exploités et certaines parcelles sont plantées en feuillus autochtones.

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la ZNIEFF suivent les limites naturelles de la zone boisée la plus riche, installée sur des dépôts de sables remaniés (formant une sorte de "dune" continentale glaciaire) .