Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210000167
PRAIRIES DE LOUZE (VALLEE DE LA VOIRE)

(n° régional : 00050004)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des prairies de Louze est située à proximité du village dans la vallée de la Laines. Elle comprend des prairies de fauche et de plus en plus de prairies pâturées. La végétation prairiale varie suivant l'hydromorphie du sol et le traitement : prairies de fauche alluviales à houlque laineuse et à avoine élevée, prairies humides à oenanthe fistuleuse ou à brome en grappes, groupements inondables à pâturin des marais, glycéraies dans les fossés et les zones très inondées, cariçaies marécageuses à grandes laîches, prairies pâturées plus ou moins amendées dans les zones plus sèches et drainées, etc.

La flore renferme de nombreuses plantes rares ou protégées : la gratiole officinale bénéficie d'une protection nationale (au niveau régional, elle est en très forte régression et a disparu de nombreuses localités) ; deux autres espèces sont protégées à l'échelon régional : l'œnanthe moyenne (qui a subi une régression importante et qui est très menacée) et le pâturin des marais. Le trèfle de Micheli a été découvert ici en 1998 : très éloigné de son aire de répartition, il est d'origine atlantique et en limite d'aire absolue, de même que l'œnanthe à feuilles de peucédan. Ces trois espèces font partie de la liste rouge des végétaux menacés en Champagne-Ardenne, tout comme l'œnanthe à feuilles de peucédan, la stellaire des marais, la ratoncule naine et le vulpin utriculé.

Les inondations qui recouvrent les prairies en hiver et au printemps attirent de nombreuses espèces d'oiseaux, grues cendrées, vanneaux huppés, courlis cendrés, différents canards et petits passereaux. La pie-grièche grise, la pie-grièche écorcheur, le pipit farlouse et le tarier pâtre s'y reproduisent. Le site est également fréquenté par de nombreux rapaces (busard Saint-Martin, busard des roseaux, buse variable, milan noir et milan royal).

La ZNIEFF fait partie de la convention de Ramsar sur les zones humides (Etangs de Champagne humide), de la zone sous convention OGAFE et de la ZICO CA 05 (lac du Der-Chantecoq et étangs latéraux) de la directive Oiseaux. Le site, suite au remembrement, a subi de nombreuses dégradations : creusement de fossés d'assainissement, labourage et essai de mise en culture au cœur de la zone (aujourd'hui recolonisé par la prairie), intensification et amendement des prairies de plus en plus pâturées intensivement, avec un appauvrissement de la richesse floristique. Néanmoins plusieurs parcelles sont sous convention OGAFE avec maintien de la fauche. L'état général est assez bon.

Commentaires sur la délimitation

Les limites correspondent à celles des prairies floristiquement et faunistiquement les plus riches (avec quelques cultures et boisements enclavés).