Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210000632
BOIS SAINT-JOSEPH ET DU COTEAU GILLOT A HARREVILLLE-LES-CHANTEURS

(n° régional : 05160001)

Commentaires généraux

Le massif forestier, constitué par les bois du Coteau Gillot, de Saint-Joseph et du Murier, est situé sur la rive droite de la Meuse ; il recouvre en partie le plateau calcaire et surtout une série de versants raides. Des combes profondes, ouvertes sur la vallée de la Meuse, l'entaillent ; leurs versants diversement orientés sont à l'origine des plus beaux exemples d'opposition de versants que l'on peut observer aux environs de Bourmont. Les bois des Caurées et de la Côte, situés sur la rive gauche de la Meuse, orientés à l'est, sont complémentaires des précédents. Cette ZNIEFF présente la plus grande partie des types forestiers calcicoles haut-marnais : hêtraie froide de pente nord, chênaie pubescente localisée dans les secteurs les plus chauds et secs (sommets des pentes sud), érablière sur éboulis grossiers (une des plus développée de toute la Haute-Marne), chênaie-charmaie de plateau et pinèdes de reconquête. Elle recouvre aussi la Meuse et ses prairies riveraines.

Cette grande variété de milieux biologiques favorise de multiples espèces végétales notamment les espèces méridionales réfugiées dans les chênaies pubescentes ou dans les milieux sur versants calcaires bien ensoleillés (comme l'arabette glabre, la violette blanche, en limite d'aire, la potentille à petites fleurs, très rare espèce d'origine méditerranéenne et la vesce à feuilles de pois, protégée en Champagne-Ardenne), les espèces montagnardes localisées dans les forêts de versant nord ou au niveau des éboulis bien ombragés (le cystoptéride fragile ou capillaire blanc, petite fougère rare en plaine et absente d'une grande partie de l'ouest de la France et le cynoglosse germanique originaire des montagnes d'Europe centrale). La plupart de ces espèces figurent sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne.

Divers passereaux (fauvette babillarde, pipit farlouse, traquet pâtre et tarier d'Europe), rapaces (milan royal, faucon crécerelle) et pics (pic vert, pic épeiche) , trouvent là un site favorable à leur nidification ou à leur alimentation : en tout 45 espèces, dont une trentaine protégée en France et deux inscrites sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés de Champagne-Ardenne, le milan royal et le tarier d'Europe.

Cette ZNIEFF, qui fait partie de la grande ZNIEFF de type II du Bassigny, est en excellent état.

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la ZNIEFF sont les limites naturelles des milieux les plus riches et les limites des terres agricoles. Elle déborde au nord sur le département des Vosges.