Logos SINP

ZNIEFF 210000717
PINÈDES ET GARENNE DE MONT AIGU ET DU CHAMP LA VACHE ENTRE BEINE-NAUROY ET PONTFAVERGER-MORONVILLIERS

(n° régional : 00000145)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des pinèdes et garenne de Mont Aigü et du Champ la Vache est située entre Beine-Noroy et Pontfaverger-Moronvilliers, dans la région naturelle de Champagne crayeuse.

Les boisements sont de deux types : pinèdes de pins sylvestres et de pins noirs et chênaie pubescente. Cette dernière constitue l'un des derniers exemplaires d'un groupement forestier autrefois plus répandu, la garenne de Champagne crayeuse (pratiquement éliminée par les plantations résineuses et par sa mise en culture suite aux remembrements particulièrement dévastateurs de la région). Le peuplement arborescent (taillis de tilleuls et chênes sous futaie de chênes) est constitué par le chêne sessile, le chêne pubescent (individus agés d'environ 80 ans) et leur hybride, par le tilleul à petites feuilles, le tilleul à larges feuilles, le merisier, le frêne et l'alisier blanc. Le taillis est riche en chêne pubescent et tilleuls, en noisetier, en cerisier de Sainte-Lucie, cornouiller mâle et rosier pimprenelle. Le tapis herbacé comprend le sceau de Salomon odorant, le dompte-venin officinal, la belladone, l'hellébore fétide, la valériane des collines, le laser à larges feuilles, l'épipactis à larges feuilles et l'épipactis de Muller (rare dans la Marne).

Les pinèdes sont typiques : à coté des pins noirs et sylvestres, on rencontre l'alisier blanc, le bouleau verruqueux, le chêne sessile et l'érable champêtre. La strate arbustive est dominée par le cerisier de Sainte-Lucie et le genévrier, accompagnés par la viorne mancienne, le troène, l'aubépine monogyne, le rosier rouillé, le rosier pimprenelle, le cornouiller sanguin, etc.

Leur structure assez claire et une physionomie ouverte ont permis à des groupements de pelouses de perdurer (sur les talus, le long des chemins ou dans de petites clairières): le brachypode penné, la fétuque de Léman et la brize intermédiaire dominent un tapis herbacé constitué par l'hélianthème jaune, l'orobanche du thym, la germandrée petit-chêne, la germandrée des montagnes, le thym serpolet, le séséli des montagnes, la petite sanguisorbe, le thésion couché, la gentiane croisette, etc.

La ZNIEFF comprend deux espèces protégées, l'une au niveau départemental, le laser à larges feuilles, très rare dans la Marne (où il n'est connu que dans quelques sites de Champagne crayeuse) et l'autre au niveau régional, le lin français (en régression considérable dans la région). Ce dernier est également inscrit sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne, de même que l'orobanche du thym.

De nombreux papillons fréquentent le site, deux sont inscrits sur la liste rouge des Lépidoptères de Champagne-Ardenne, le mélitée des scabieuses et le damier noir. On y rencontre également le machaon, le gazé, le vulcain, l'azuré commun, le tircis, etc. Les sauterelles, les criquets (avec notamment l'oedipode bleu inscrit sur la liste rouge des Orthoptères de Champagne-Ardenne) et les grillons (grillon des bois, grillon d'Italie, grillon champêtre) sont également bien représentés.

La garenne et les pinèdes sont en bon état, mais sont progressivement dégradées par les pratiques agricoles et sylvicoles (lisières menacées par les projections de produits phytosanitaires des cultures environnantes, plantations et vieillissement des peuplements forestiers avec fermeture du milieu, etc.).

Commentaires sur la délimitation

Les limites de la ZNIEFF suivent les contours des pinèdes les plus intéressantes (situées au sein des cultures).