Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210000721
PELOUSES ET PINEDES DE L'AERODROME DE MARIGNY ET DE LA FERME DE VARSOVIE

(n° régional : 00000149)

Commentaires généraux

La ZNIEFF dite des pelouses et pinèdes de l'aérodrome de Marigny et de la ferme de Varsovie est située en bordure ouest de la Champagne crayeuse, à une dizaine de kilomètres au sud-est de Sézanne. De la première délimitation effectuée en 1984, il ne subsiste que l'ancien terrain d'aviation (domaine de la pelouse et de quelques boisements de pins) et les pinèdes situées à proximité de la ferme de Varsovie, le reste ayant été défriché et mis en culture.

Le savart de Marigny se rapporte à la pelouse rase à lin français et fétuque de Leman. Sa végétation est dominée par les graminées (brome dressé, koelérie pyramidale, brachypode penné, fétuque de Leman, brize intermédiaire) qu'accompagnent l'euphorbe de Gérard, les gentianes germanique et ciliée, les germandrées petit-chêne et des montagnes, les polygales calcaire et chevelu, le lin à feuilles ténues, la globulaire, le thésion couché, le séséli des montagnes, etc. Plus d'une vingtaine d'espèces d'orchidées (la quasi-totalité des orchidées des pelouses présentes en Champagne crayeuse) différentes s'y remarquent : ophrys singe, ophrys araignée, acéras homme-pendu, orchis pyramidal, orchis bouc, orchis militaire, orchis pourpre, orchis moustique, épipactis brun rouge, ophrys mouche, ophrys abeille, ophrys frelon, platanthère des montagnes, etc.

Des pelouses plus hautes et moins ouvertes, apparentées à des prairies mésophiles, dominées par l'avoine élevée, contiennent la violette élevée, le buplèvre en faux, l'origan vulgaire, l'hellébore fétide et certaines des espèces présentes dans les pelouses rases citées plus haut. Certains arbustes se développent çà et là et peuvent former des taillis et broussailles, les principaux sont le genévrier, les rosiers (rosier rouillé, rosier tomenteux, rosier des chiens), le cerisier de Sainte-Lucie, le cornouiller sanguin, l'aubépine épineuse.

Les pinèdes de recolonisation (très clairiérées) ou en plantations (plus denses) sont constituées par les pins sylvestres et les pins noirs, accompagnés par le bouleau verruqueux, l'alisier blanc, l'alisier torminal, le tilleul à petites fleurs surmontant une strate herbacée où se remarquent le monotrope suce-pin, l'épipactis à larges feuilles, le céphalanthère à grandes fleurs, la listère ovale ainsi que des plantes transgressives de la pelouse environnante (Marigny et ferme de Varsovie).

La flore est donc très variée et diversifiée : ainsi sur les 250 espèces recensées, 14 sont des espèces rares inscrites sur la liste rouge régionale de Champagne-Ardenne et 6 sont protégées à l'échelon régional. Il s'agit de la pyrole verdâtre, du lin français (médioeuropéenne, propre à l'Allemagne et à la France, rare en Champagne et en très forte régression), de l'orobanche élevée (en forte régression), de l'orobanche de la germandrée et de deux orchidées, l'orchis singe et l'orchis négligé. Mis à part la pyrole, ils sont également inscrits sur la liste rouge régionale, en compagnie d'une dizaine d'autres espèces présentes sur le site : l'odontite de Jaubert (subatlantique en limite d'aire, quasi disparue de Champagne), le muscari faux-botryde, la cuscute du thym, l'euphorbe de Gérard, les orobanches du picris et de la germandrée, le baguenaudier et diverses orchidées : l'ophrys araignée, l'ophrys bicolore et l'ophrys du Jura.

Les papillons abritent deux espèces exceptionnelles protégées en France et trois espèces inscrites sur la liste rouge des insectes de Champagne-Ardenne : le damier de la Succise et le cuivré des marais (qui bénéficient d'une protection nationale depuis 1993), inscrits à l'annexe II de la Convention de Berne et aux annexes II et IV de la directive Habitats, figurant dans le livre rouge de la faune française (dans la catégorie en danger d'extinction) et sur la liste rouge de Champagne-Ardenne, en compagnie du damier du plantain (ou déesse à ceinturons), du fadet de la mélique et du cuivré écarlate. La mante religieuse et l'oedipode bleu peuvent également y être observés.

On y rencontre le lézard des souches, totalement protégé en France depuis 1993, inscrit à l'annexe IV de la directive Habitats, à l'annexe II de la convention de Berne et dans le livre rouge de la faune menacée en France (absent du pourtour méditerranéen et de l'ouest de la France, en déclin dans le nord et le nord-est).

Le site est favorable à certaines espèces d'oiseaux qui trouvent là un des derniers refuges et sites favorables à leur nidification ou à leur alimentation. Ainsi, sur la centaine d'espèces d'oiseaux recensée sur le site, huit sont considérés comme des nicheurs rares et en régression et de ce fait inscrits sur la liste rouge des oiseaux de Champagne-Ardenne, avec l'outarde canepetière, autrefois un des oiseaux les plus représentatifs de la Champagne crayeuse et en déclin catastrophique aujourd'hui (entre 1 et 5 couples nicheurs observés à Marigny selon les années), le hibou des marais (unique site de reproduction régulier pour toute la Champagne crayeuse), l'œdicnème criard (6 à 8 couples nicheurs), la pie-grièche écorcheur (nicheur un peu plus commun, mais en régression), le tarier d'Europe (de 15 à 30 couples nicheurs), le traquet motteux (nicheur très rare), le faucon hobereau et le busard cendré. Le site est le terrain de chasse et de nidification de nombreux rapaces diurnes ou nocturnes : bondrée apivore, faucon crécerelle, faucon émerillon, milans noir et royal, buse, busard des roseaux et busard Saint-Martin, hibou moyen-duc, chouette effraie et chouette hulotte. D'autres oiseaux sont de passage ou utilise la zone pour une halte migratoire ( vanneau huppé, pluvier doré, courlis cendré, huppe fasciée, pie-grièche grise, tarier pâtre, bécasse des bois, tarin des aulnes, etc.).

Les mammifères forestiers sont bien représentés : grand gibier, chat sauvage, martre, écureuil, etc.

La ZNIEFF a été identifiée par le Muséum National d'Histoire Naturel comme susceptible d'être intégrée au réseau Natura 2000 au titre de la directive Habitats et fait partie de la Z.I.C.O. CA 07 (vallées de l'Aube, de la Superbe et de Marigny)..

Commentaires sur la délimitation

Les limites sont celles de l'ancien terrain d'aviation et des pinèdes les plus intéressantes situées à proximté de la ferme de Varsovie.