Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210000733
CORNICHES BOISEES DE GRAUVES

(n° régional : 01500004)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des corniches de Grauves est située sur le rebord de la Montagne d'Avize, à l'est du village de Grauves et fait partie de la grande ZNIEFF de type II dite "Forêts, pâtis et autres milieux du rebord de la Montagne d'Epernay".

Sur le plateau se rencontrent la chênaie-charmaie mésotrophe, la boulaie et des pinèdes claires. Une forêt sèche, souvent riche en chêne pubescent, recouvre une partie de la corniche et les pentes. Certaines parties très peu boisées portent des pelouses xérophiles (bien représentées), des pelouses mésophiles (beaucoup plus rares) et des fruticées de recolonisation. Des mares forestières à sphaignes (anciennes exploitations de matériaux argileux) complètent l'intérêt de la ZNIEFF.

La chênaie thermophile est une forêt claire à chêne pubescent, chêne sessile et pins sylvestres. Ils sont accompagnés par l'alisier de Fontainebleau (protégé en France où il se rencontre surtout dans l'Est du Bassin Parisien), le frêne, le merisier, le tilleul à larges feuilles, le hêtre et le bouleau.

Sur les rochers calcaires et au niveau des anciennes carrières subsiste une pelouse xérophile à seslérie bleue très abondante (une des rares stations de la Marne), caractérisée par le fumana vulgaire, la bugrane naine, la globulaire, le lin à feuilles ténues, la laîche humble, l'hélianthème jaune, la germandrée des montagnes, le nardure maritime, la coronille naine, le calament acinos, etc. La pelouse mésophile (plus localisée) comprend le séséli des montagne, l'orobanche du thym, l'orobanche de la germandrée, la chlorette perfoliée, l'anémone pulsatille, le cytise couché, le polygala du calcaire, la gentiane germanique ainsi que de nombreuses orchidées (orchis bouc, orchis moucheron, orchis militaire, orchis pourpre, platanthère des montagnes, épipactis brun rougeâtre, épipactis à larges feuilles). Une végétation sur dalles calcaires (avec notamment le micrope droit, le catapode rigide, le nardure maritime, l'orpin blanc, l'orpin âcre) subsiste au niveau d'une ancienne carrière, en grande partie détruite aujourd'hui (visite 1999).

De nombreuses espèces végétales rares se rencontrent sur ces pelouses dont une protégée au niveau régional, l'orobanche de la germandrée. Elle est inscrite sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne, de même que huit autres espèces représentées sur le site : la laîche humble, le fumana vulgaire (unique station connue du département, mise à part celle de Prouilly où il n'a pas été revu récemment), la bugrane naine, le catapode rigide, le micrope droit (une des deux seules stations du nord de la France), le nardure maritime, le cytise couché et l'orobanche du thym.

Dans les ourlets et les lisières forestières se remarquent l'aster amelle (protégé en France), la phalangère rameuse, le céphalanthère à feuilles en épée (protégé au niveau régional), le céphalanthère à grandes fleurs, l'hellébore fétide ainsi que certains arbustes tels que le rosier pimprenelle, le rosier rouillé, le rosier des haies, l'épine vinette, le cerisier de Sainte-Lucie, le cytise faux-ébénier, le genévrier, l'alisier blanc, le chêne pubescent... Sur les blocs éboulés de la falaise se rencontrent le capillaire, le polypode et le scolopendre.

On y rencontre également de nombreux insectes, notamment la mante religieuse, la petite cigale des montagnes et un névroptère rare en Champagne-Ardenne, l'ascalaphe commun. Les Orthoptères comportent cinq espèces appartenant à la liste rouge régionale : le criquet italien (proche de sa limite d'aire), un criquet coloré (l'oedipode bleu), un criquet géophyte (Tetrix nutans), un criquet chanteur (le criquet vagabond) et une sauterelle, l'éphippigère des vignes. Les papillons sont bien représentés, avec par exemple l'argus frêle, le bleu commun, l'argus bleu nacré, le céphale, la belle-dame, le demi-deuil, le myrtil, le procris... La vipère aspic y a été également observée.

La carrière du Darcy possède un grand intérêt minéralogique dû à la présence de calcite brune.

La ZNIEFF est encore en bon état pour la partie forestière, mais les pelouses sont très fréquentées, surpiétinées et dégradées par les multiples places à feu et par l'accès des motos, des 4X4 et autres voitures.

Commentaires sur la délimitation

Les limites suivent les contours des milieux naturels les plus riches de la corniche boisée de Grauves.