Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210001123
BOIS DE LA MAISON ROUGE AUX ALLEUX

(n° régional : 00000170)

Commentaires généraux

La ZNIEFF dite du Bois de Maison Rouge correspond en grande partie à un magnifique domaine chargé d'histoire, entourant un remarquable château. Elle est située pour l'essentiel sur le territoire des Alleux, ainsi que dans une moindre mesure sur ceux du Chesne et de Châtillon-sur-Bar. D'une superficie de près de 640 hectares, elle comprend une vaste forêt, des prairies et trois étangs intraforestiers.

Les types forestiers sont principalement la chênaie-charmaie-hêtraie à stellaire et à jacinthe des bois (espèce atlantique très éloignée de son aire de répartition originelle et qui est proche ici de sa limite orientale de répartition), l'aulnaie-frênaie inondable avec une station, au bord du ruiisseau de la Haute Bernelle, de gagée à spathe, espèce exceptionelle protégée au niveau national (plus d'une centaine d'individus sur quelques mètres carrés, fleuris chaque année). Elle fait partie des espèces prioritaires de la liste rouge française et figure ainsi dans le livre rouge de la flore menacée en France (elle ne se rencontre en effet que dans trois localités pour tout le territoire national) ; elle fait l'objet d'une protection particulière par le Conservatoire du Patrimoine Naturel de Champagne-Ardenne par le biais d'une location des parcelles concernées (61 ares) dans le Bois du Chesne et d'un suivi scientifique de la parcelle concernée jusqu'en 2004.

Au niveau des lisières ou en bordure des chemins forestiers on peut observer la campanule cervicaire, également protégée au niveau national et inscrite sur les listes rouges nationale et régionale ( catégorie "espèce rare").

La flore des bords des étangs abrite une autre espèce protégée en France, la grande douve, inscrite sur la liste rouge régionale. Leur flore est très intéressante avec dans l'eau le nymphéa, l'hippuris, la sagittaire, l'hydrocharis petit-nénuphar, dans les vases exondées la renoncule scélérate, dans les groupements à grandes laîches le ményanthe trèfle d'eau, dans les prés riverains la stellaire graminée, le gaillet boréal, etc.

Ce grand massif boisé, ses clairières prairiales et ses étangs renferment une faune riche et variée en liaison avec la multiplicité des milieux naturels. Le domaine est connu pour ses daims, accompagnés de quelques cerfs et mouflons. D'autres mammifères prospectent le site et s'y reproduisent : le chat sauvage, le rhinolophe fer-à-cheval, le blaireau, le putois, la martre, la musaraigne aquatique, etc. De nombreux passereaux (engoulevent, traquet patre, grives diverses...), rapaces (éperviers, autour, bondrée apivore, milans, faucons), certains pics (pic vert, pic épeichette, pic épeiche) trouvent dans l'ensemble du massif forestier un site favorable à leur alimentation et souvent pour leur reproduction. Des bandes importantes de tarins des aulnes et de sizerins flammés stationnent longuement en période migratoire. Enfin, les oiseaux aquatiques sont très variés au passage migratoire, avec certains qui nichent (grèbe huppé, grèbe castagneux, colvert, foulque). L'intérêt ornithologique est donc très important avec sur la centaine d'espèces d'oiseaux recensées, neuf inscrites sur la liste rouge des oiseaux de Champagne-Ardenne : la bouscarle de Cetti (nicheur très rare, en diminution), le torcol fourmilier et l'engoulevent d'Europe (nicheurs rares et en régression), le beccroisé des sapins, le rougequeue à front blanc (en régression inquiétante au niveau régional), le pic épeichette, la chouette chevêche (nicheur peu commun) et le faucon hobereau (nicheur très rare), les milans noir et royal. La héronnière présente sur le site est l'une des plus importantes de France (154 nids, jusqu'à 600 oiseaux en 1982). La faune entomologique des étangs est typique de ce type de milieu avec de nombreuses demoiselles (caloptéryx éclatant, leste fiancé et leste brun, agrion élégant, agrion à larges pattes, agrion au corps de feu, agrion jouvencelle) et libellules (libellule déprimée, orthétrum réticulé, sympétrum à côtes striées, anax empereur et aeschne bleue).

La ZNIEFF est dans un bon état de conservation général.

Commentaires sur la délimitation

Les limites correspondent à l'est, au sud et à l'ouest, aux limites du domaine du château