Logos SINP

ZNIEFF 210008921
CLAIRIERES MARECAGEUSES DU GRAND CANAL, DE LA CARPIERE ET DE L'EMPRUNT A DOSCHES

(n° régional : 02390003)

Commentaires généraux

Les clairières marécageuses intraforestières situées de part et d'autre du Grand Canal à Dosches constituent depuis 1982 une ZNIEFF de type I. Celle-ci a été fortement agrandie en 1999 pour prendre en compte les groupements marécageux similaires de la Carpière et de l'Emprunt, ainsi que la zone située au sud-ouest, entre le canal et la voie ferrée où l'on peut observer un peuplement remarquable de très gros trembles (tronc >1 mètre de diamètre), les plus vieux de toute la région, sur sol marécageux. La ZNIEFF est incluse dans la grande ZNIEFF II des Bas Bois et fait partie du Parc Naturel Régional de la Forêt d'Orient.

Ces clairières marécageuses de type mégaphorbiaie et magnocariçaie sont constituées par de grandes herbes palustres, avec notamment le cirse des maraîchers, la reine des prés, l'eupatoire chanvrine, l'épilobe hirsute, la baldingère, le liseron des haies, la morelle douce-mère, l'alliaire officinale, le roseau commun, le typhe à larges feuilles, la lysimaque commune, le pigamon jaune, l'épiaire des marais, une belle population d'épipactis des marais, de nombreuses laîches (laîche fauve, laîche faux-souchet, laîche des rives, laîche des marais, laîche aigüe), etc. Elles abritent le laiteron des marais et la gesse des marais, protégés au niveau régional et inscrits sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne, de même que l'euphorbe des marais.

Sur les berges des fossés de l'Emprunt se rencontrent l'alisma fausse renoncule protégée en France et inscrite, avec la laîche tardive, sur la liste rouge régionale, le lycope d'Europe, le plantain d'eau. La végétation des flaques peu profondes est représentée par la petite utriculaire (unique station connue dans l'Aube) et le rubanier nain (rarissime dans le département), tous deux étant protégés et faisant partie de la liste rouge régionale, ainsi que en zone plus profonde, par le nénuphar blanc, le potamot graminée (abondant ici, très rare en Champagne sauf dans les grands lacs où il s'est implanté), le rubanier rameux, le jonc des chaisiers, etc..

Les boisements environnants sont de type chênaie pédonculée subatlantique neutrophile, avec outre les chênes sessiles et pédonculés, le charme, l'érable champêtre et le tilleul à petites feuilles. La strate herbacée comporte l'ornithogale des Pyrénées, l'anémone des bois, la primevère élevée, la laîche des bois et le gouet tacheté. Un champignon rare dans l'Aube y a été observé : il s'agit de Cantharellus lutescens. Localement, en dessous de la Carpière subsiste une aulnaie-frênaie à orme champêtre et à grandes laîches (laîche pendante, laîche des marais...) avec la valériane officinale, la ficaire fausse-renoncule, l'épiaire des bois, la reine des prés, etc. Un bois planté de pins sylvestres se localise au niveau de l'Emprunt, la strate herbacée est surtout constituée par des espèces de la moliniaie comme l'épipactis des marais, le brachypode penné, la molinie bleue et par de nombreuses mousses acidiphiles, qu'accompagnent la platanthère des montagnes, la platanthère à deux feuilles, l'inule à feuilles de saules et la laîche glauque.

Le site, en bon état général, est menacé par la dynamique naturelle (l'ancien étang de la Carpière se reboise complètement).

Commentaires sur la délimitation

Les contours de la ZNIEFF suivent les limites naturelles des milieux floristiquement les plus riches (limites des habitats), mise à part la partie nord (limite forêt/milieux agricoles) et la partie ouest, limitée au passage de la voie ferrée.