Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210008941
ETANG DE L'EMBRANCHOIR, CARPIERE CADET ET BOIS CONTIGU DANS LA FORET DE JEUGNY

(n° régional : 02540004)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF regroupe l'Etang de l'Embranchoir, la Carpière Cadet ainsi que la forêt environnante le long de la D. 34 (entre Ligne Palluau et Grande Ligne) ; elle fait partie de la vaste ZNIEFF II de la Forêt de Chaource et elle est située entre la Forêt syndicale de Jeugny et le Bois du Grand Palluau. Les deux étangs sont très anciens (présence attestée depuis le Moyen-Age) et parmi les plus riches (flore et faune) de la Forêt de Chaource. Peu profonds, ils occupent un vallon forestier peu marqué. Leur substrats argilo-sableux et leurs eaux mésotrophes entraînent des conditions écologiques particulières et le développement d'une végétation originale : groupements aquatiques étendus (Nymphaeion, Potamogetonion), groupements caractéristiques des rives exondées (Bidention, Nanocyperion), vastes roselières et magnocariçaies, saulaies, etc. La forêt est très représentative du Massif de Chaource : chênaie-charmaie du Stellario-Carpinetum avec chêne sessile, chêne rouvre, charme, un peu de hêtre et de noisetier, frênaie-aulnaie dans les zones déprimées, avec une grande richesse en fougères dont la fougère pectinée (grosse population), le dryoptéris écailleux ou dryoptéris de Borrer (très rare dans l'Aube) et le polystic dilaté. Plusieurs espèces végétales rencontrées ici sont rares ou très rares, comme par exemple le jonc des marécages, protégé au niveau régional et en très forte régression, inscrit sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne, tout comme le souchet de Michel (sur les vases exondées de la Carpière Cadet), petite cypéracée méridionale, très rare en Champagne où elle atteint sa limite nord de répartition, le gnaphale jaune-blanc (étang de l'Embranchoir), le nénuphar blanc (grand nénuphar, rare ici), la châtaigne d'eau, le faux riz et le scirpe de Sologne. Le chanvre d'eau, la fougère pectinée (rare dans l'Aube), le bident radié (rare en Champagne), la gaudinie fragile (graminée subatlantique) et de nombreuses mousses et sphaignes (sphaigne frangée et sphaigne de Gravet, assez rares en plaine) caractéristiques des sols tourbeux s'y rencontrent également. L'intérêt ornithologique des étangs est établi depuis longtemps ; ils figurent parmi les zones humides champenoises intéressantes, avec la nidification de nombreuses espèces (dont le phragmite des joncs, nicheur peu commun en Champagne-Ardenne, en diminution et inscrit sur la liste rouge régionale des oiseaux) ou observés lors de leurs migrations (sarcelles et canards divers). Il s'agit enfin d'un site paysager de premier ordre. L'état de conservation de la Carpière Cadet est assez bon, celui de l'étang de l'Embranchoir est bon et le bois est en très bon état.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF suit les contours de la zone la plus riche.