Logos SINP

ZNIEFF 210008983
BOIS ET RIVIERES DE LA VALLEE DE LA MARNE DE VITRY-LE-FRANCOIS A COUVROT

(n° régional : 02930001)

Commentaires généraux

La ZNIEFF de la vallée de la Marne de Vitry-le-François à Couvrot, d'une superficie de plus de 250 hectares, est constituée de milieux riverains typiques de la vallée comprenant des bois alluviaux (une des rares stations de la vallée renfermant encore une forêt alluviale subclimacique bien caractéristique), des peupleraies plantées, des groupements marécageux (roselières, magnocariçaies), des milieux aquatiques divers, des prairies de fauche ou pâturées et quelques cultures. Elle est incluse dans la grande ZNIEFF de type II de la vallée de la Marne entre Vitry-le-François et Epernay.

Les boisements représentés sont l'ormaie-frênaie inondable et la chênaie pédonculée-frênaie mésophile. De nombreuses essences s'y rencontrent : frêne, chêne pédonculé, orme champêtre, aulne, érable sycomore, érable plane, peupliers et saules divers (saule blanc, saule cendré, saule pourpre, saule des vanniers, saule à trois étamines).

La végétation aquatique est typique avec des espèces peu courantes telles que l'hydrocharis petit-nénuphar, le nénuphar jaune, l'utriculaire vulgaire et avec également le cératophylle épineux, le myriophylle verticillé, l'élodée du Canada, des lentilles d'eau (lentille à trois lobes, petite lentille d'eau, lentille à plusieurs racines), etc.

Différents secteurs marécageux se remarquent le long de la rivière, dans les petites dépressions et plus particulièrement au niveau des noues. On y observe le phragmite, la glycérie aquatique, la sagittaire flèche d'eau, la prêle des eaux, la valériane dioïque, la patience des eaux, la lysimaque vulgaire, le pigamon jaune, le gaillet des marais, le pâturin des marais et diverses laîches (laîche aiguë, laîche faux-souchet, laîche vésiculeuse, laîche des rives).

Les prairies de fauche sont constituées par de nombreuses graminées (avoine élevée, chiendent rampant, orge faux-seigle, vulpin des prés, fétuque roseau), le silaüs des prés, le léontodon d'automne, la renoncule flammette, l'achillée sternutatoire, le gaillet vrai, la vesce à épis, etc.

Les Odonates sont bien représentés avec des libellules (libellule déprimée, libellule à quatre taches, gomphe joli, anax empereur, aeschne bleue, aeschne mixte, etc.) et des demoiselles (agrion à larges pattes et agrion jouvencelle, caloptéryx éclatant et caloptéryx vierge, leste fiancé, naïade aux yeux rouges). Quatre espèces sont inscrites sur la liste rouge des insectes de Champagne-Ardenne : l'agrion gracieux, le gomphe vulgaire, la grande aeschne et une grande espèce spectaculaire, la cordulie à deux taches.

Une des autres richesses de la ZNIEFF se situe du point de vue avifaunistique ; trois espèces appartenant à la liste rouge régionale nichent sur le site : la pie-grièche écorcheur (en régression), la pie-grièche grise (rare au niveau régional et en forte régression) et le milan royal. Les petits passereaux sont également bien représentés (rousseroles verderolle et effarvate, hippolais polyglotte, loriot d'Europe, fauvettes diverses, etc.), ainsi que les rapaces (buse variable, faucon crécerelle, bondrée apivore, hibou moyen-duc).

La ZNIEFF est également fréquentée par les mammifères (chevreuils, chat sauvage, putois, etc.).

Elle est dans un bon état de conservation, mais menacée par les plantations de peupliers.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF est fonction des limites de la zone la plus riche avec les terres agricoles, la limite nord étant constituée par le canal latéral de la Marne et la limite est par la route nationale d'une part et l'agglomération de Vitry-le-Françoois d'autre part