Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210009501
MARAIS DE TRAINEL A SOLIGNY-LES-ETANGS

(n° régional : 00000334)

Commentaires généraux

La ZNIEFF du marais de Traînel est située dans la vallée de l'Orvin entre les villages de Soligny-les-Etangs et Traînel. Elle constitue une ZNIEFF I de 164 hectares regroupant des boisements, des prairies pâturées humides et différents stades de la tourbière alcaline, dont certains font partie de l'annexe I de la directive Habitats :

- la magnocariçaie à laîche paradoxale (protégée au niveau régional et inscrit sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne), laîche vert-jaunâtre, laîche des rives, laîche paniculée, laîche aiguë, jonc à tépales obtus, patience agglomérée, épiaire des marais, etc.

- la roselière, composée essentiellement de phragmite, de baldingère et de calamagrostis des marais, avec le cirse maraîcher, l'eupatoire chanvrine, la salicaire, la lysimaque vulgaire, la gesse des marais, le saule rampant (ces deux derniers étant protégés en Champagne-Ardenne et inscrits sur la liste rouge régionale), etc.

La mégaphorbiaie est constituée par de hautes herbes où dominent la reine des prés et le cirse maraîcher. Ils sont accompagnés par l'euphorbe des marais (protégée et inscrite sur la liste rouge), l'angélique sauvage, l'eupatoire chanvrine, l'ortie dioïque, le liseron des haies, le gaillet gratteron, le gaillet des fanges, le séneçon des marais, etc.

Les broussailles disséminées au sein du marais relèvent de la saulaie basse, essentiellement composée de saule blanc et de saule cendré.

L'aulnaie marécageuse leur fait suite : la strate arborée est presque exclusivement constituée d'aulne glutineux, plus rarement de bouleaux, avec pour la strate arbustive, le cassis (inscrit sur la liste rouge régionale), la viorne obier, le cornouiller sanguin, l'aubépine monogyne, la bourdaine et pour la strate herbacée la laîche des marais, la ronce bleue, la morelle douce-amère, l'iris jaune, la fougère femelle, le polystic spinuleux.

Dans les zones moins inondées se développe l'aulnaie-frênaie dont la strate arborescente est constituée d'aulnes glutineux, de frênes, de cassis, de quelques saules (saule blanc, saule cendré) avec, dans le tapis herbacé, une prédominance des grands carex et des fougères.

Les prairies mésohygrophiles pâturées sont riches en graminées (avoine élevée, houlque laineuse, fléole des prés, pâturin des prés) et en herbes variées. Dans les étangs qui parsèment la ZNIEFF se remarquent des radeaux à utriculaire vulgaire (inscrit sur la liste rouge régionale).

Les amphibiens sont bien représentés : on peut observer la rainette verte inscrite à l'annexe II de la convention de Berne, aux annexes II et IV de la directive Habitats et dans le livre rouge de la faune menacée en France (catégorie "vulnérable") en compagnie du triton alpestre. Le triton palmé, la grenouille rousse, la grenouille agile et le crapaud les accompagnent.

L'avifaune est encore bien représentée, avec le phragmite des joncs, nicheur rare inscrit sur la liste rouge des oiseaux menacés de Champagne-Ardenne, la locustelle tachetée, le pouillot véloce, le rossignol philomèle et dans les zones plus boisées, la fauvette à tête noire, le loriot, le rougegorge, etc.

La zone est encore en bon état : le milieu, bien que fortement dégradé localement au profit des plantations de peupliers, possède encore de beaux boisements naturels alluviaux étendus et par endroits des zones tourbeuses encore ouvertes.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF suit les contours des milieux alluviaux les plus riches de la vallée de l'Ornain (limités part les terres agricoles) entre les communes de Trainel et Soligny-les-Etangs