Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210009507
BOIS DES CHAUFFES, DES BROUSSES ET DU PONT DE LA CROISETTE A FONTAINE-SUR-AY ET AVENAY-VAL-D'OR

(n° régional : 04950003)

Commentaires généraux

La ZNIEFF du Bois des Chauffes, des Brousses et di Pont de la croisette est située au nord des villages de Fontaine-sur-Ay et d'Avenay-Val-d'Or, dans le Parc Naturel Régional de la Montagne de Reims. Elle fait partie de la grande ZNIEFF de type II du massif boisé de la Montagne de Reims et comporte des forêts diverses selon la topographie et la pédologie ainsi que localement des lisières forestières thermophiles et des pelouses marnicoles (sur talus). Son périmètre initial a été élargi en 2000, à l'est pour prendre en compte le coteau escarpé du Mont Saint-Hulin, à l'ouest pour englober le bois du Pont des Brousses et au sud celui de la Croisette afin d'y inclure les milieux forestiers intéressants du secteur.

Sur les pentes les plus escarpées et bien exposées se développe la hêtraie calcicole thermophile, avec une strate arborescente composée par le hêtre, le pin sylvestre (souvent abondant), le cormier (vers le Pont de la Coisette), l'alisier de Fontainebleau (protégé en France), l'alisier blanc, l'alisier torminal et leur hybride, le chêne pubescent, le poirier sauvage. La strate arbustive renferme de nombreuses espèces calcicoles (genévrier, cerisier de Sainte-Lucie, cytise faux-ébénier, viorne lantane, cornouiller sanguin, chèvrefeuille camerisier, troène, épine noire, etc.). La strate herbacée est bien développée et comprend notamment deux orchidées protégées en Champagne-Ardenne, le céphalanthère rouge et le céphalanthère à longues feuilles, la laîche glauque, la mélitte à feuilles de mélisse, le calament officinal, la primevère officinale, le brachypode des bois, etc.

Le long de la voie ferrée, sur les talus de certains chemins (au sud de la ZNIEFF) et localement le long du Bois des Chauffes et du Pont de la Croisette, subsistent des lisières thermophiles et des végétations de pelouses bien caractérisées. Dans les lisières s'observent la phalangère rameuse, le genêt poilu, le genêt des teinturiers, le buplèvre en faux, l'épipactis à feuilles larges, le brachypode penné, la marjolaine, le solidage verge d'or, l'euphorbe petit-cyprès, la coronille bigarrée, la violette hérissée et le calament officinal ; dans les pelouses se remarquent le cytise couché (vers le Pont de la Croisette), inscrit sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne, l'anémone pulsatille, la globulaire, le cytise pédonculé, le séséli des montagnes, l'hélianthème jaune, le petit pigamon, la germandrée des montagnes, la germandrée petit-chêne, le polygala du calcaire, la fétuque de Leman, le brome dressé et certaines orchidées (ophrys mouche, épipactis brun-rougeâtre, orchis moucheron).

Sur les pentes au conditions thermophiles moins marquées et sur sol brun calcique apparaissent la hêtraie et la chênaie-charmaie neutrophiles : le chêne sessile ou le hêtre domine une strate arborescente qui comprend également le charme, le merisier, le frêne, le noisetier, les érables champêtre et sycomore. Dans le tapis herbacé se remarquent le lierre, l'ornithogale des Pyrénées, l'anémone des bois, la mélique uniflore, le lamier jaune, l'aspérule odorante, le millet diffus, la fétuque hétérophylle, la laîche des bois et localement l'iris fétide (population importante dans le bois des Chauffes).

Sur sol limoneux se rencontre la hêtraie-chênaie sessiliflore acidiphile : le peuplement est constitué par une futaie de hêtre, chêne sessile et charme, surmontant un taillis de charme et bouleau verruqueux. Le cortège floristique est constitué par la présence d'espèces acidiclines (luzule des bois, luzule poilue, millet diffus, muguet, atriche ondulée), accompagnées par le lierre, l'anémone des bois, l'aspérule odorante, la laîche des bois, la fétuque hétérophylle...).

Sur les banquettes alluviales du ruisseau de la Germaine et de certains ruisselets s'est développée une aulnaie-frênaie ou une ormaie-frênaie (Pont de la Brousse). Les essences arborescentes comprennent l'orme lisse (notamment dans le bois du Pont de la Brousse), inscrit sur la liste rouge régionale, le frêne, l'aulne glutineux, le tremble et le charme. La strate arbustive est constituée par le noisetier, la viorne à feuilles d'obier, le groseillier rouge, le groseillier à maquereaux, le sureau noir, l'aubépine épineuse et le saule marsault. La flore herbacée comprend notamment la ficaire fausse-renoncule, l'anémone des bois, la lathrée écailleuse, la primevère élevée, l'ail des ours, l'angélique des bois, la cardamine flexueuse, la fougère mâle, le polystic spinuleux, etc.

Sur les talus bien ensoleillés des pelouses et des lisières forestières se remarque le lézard des souches : protégé en France depuis 1993, inscrit à l'annexe IV de la directive Habitats et à l'annexe II de la convention de Berne, il figure dans le livre rouge de la faune menacée en France (en déclin dans le nord et le nord-est du pays) et sur la liste rouge régionale (catégorie vulnérable). On observe aussi dans la ZNIEFF le lucane cerf volant inscrit à l'annexe II de la directive Habitats.

La ZNIEFF a été proposée pour le réseau Natura 2000, avec six autres ZNIEFF, dans le cadre de la directive Habitats massif forestier de la Montagne de Reims - versant sud - et étangs associés). Elle est dans un bon état de conservation.

Commentaires sur la délimitation

Les limites d'une grande partie de la ZNIEFF correspondent aux limites naturelles de la zone la plus riche et, pour le secteur sud-est, au contour du bois.