Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210009514
BOIS, MARAIS ET PELOUSES DES COMBES VAUTE ET BOULANGER A VOISINES

(n° régional : 00000346)

Commentaires généraux

La ZNIEFF occupe le rebord d'un plateau ainsi que les versants et les combes qui l'entaillent (combes de Boulanger, Vauté et de Fontaine Cresson).

Les versants sont boisés, avec différents types forestiers présents, dont la hêtraie xérophile, la pinède avec la pyrole unilatérale inscrite sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne, la chênaie-érablaie à nivéole (espèce protégée au niveau régional).

Les petites pelouses sur les marnes érodées des versants abritent deux orchidées, la gymnadénie à odeur de vanille, d'origine préalpine-continentale, rare en France et protégée dans la région et l'ophrys araignée inscrit sur la liste rouge régionale.

Plusieurs marais tufeux se rencontrent sur le territoire de la ZNIEFF : les marais de Combe Vauté et de Combe Boulanger sont de très petits marais intraforestiers de pente, peu ou pas tufeux et assez secs dans leur ensemble, au nombre de trois et d'environ 1,5 hectare, le marais de Landau et de Fontaine Cresson (extrémité sud de la zone) est un marais communal de pente plus ou moins tufeux d'une superficie de plus de 2 hectares. La schoenaie à choin noirâtre domine, sous sa forme à jonc obtusiflore, accompagée par la schoenaie rase à choin ferrugineux et la moliniaie et la pelouse à tétragonolobe dans les endroits plus secs (notamment dans la Combe Boulanger). Dans les zones à eau permanente, on note un grand développement de la cariçaie à Carex rostrata, avec un beau peuplement de linaigrette à feuilles étroites. De nombreuses espèces rares ou protégées s'y rencontrent : le séneçon à feuilles en spatule, en voie de disparition dans toute la plaine française et ne subsistant plus que dans quatre localités de Haute-Marne, le choin ferrugineux, très rare en France où il est protégé et qui ne subsiste plus qu'à l'est du pays (les localités de Haute-Marne et de Côte d'Or constituent un îlot très excentré à l'ouest de son aire principale), la swertie perenne qui est ici à sa limite absolue de répartition vers le nord-ouest, la linaigrette à larges feuilles, aujourd'hui en très forte régression (au niveau régional, seul le plateau de Langres possède des stations encore assez fournies), la renoncule à segments étroits, l'aconit napel et la parnassie des marais.

L'entomofaune est riche et diversifiée avec près de 30 espèces différentes dont six sont rares et inscrites sur la liste rouge régionale : 3 libellules (l'orthétrum bleuissant et les cordulégastres annelé et bidenté, espèces montagnardes rares en plaine), un criquet chanteur (le criquet à petites ailes), un criquet coloré (l'oedipode bleu) et une sauterelle (le platycléis à taches blanches). La salamandre tachetée a été vue sur le site.

Les marais des combes Vauté et Boulanger sont en bon état, celui de la Fontaine Cresson et Fontaine Landau est en bon état dans sa partie est, dégradé dans sa partie sud-ouest suite à des plantations (d'aulnes et de résineux) et à des travaux de captage. Un récent chantier de réhabilitation (dans le cadre de la Fondation de France) a permis de débroussailler certaines parties du marais.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation est fonction des limites naturelles de la végétation des secteur les plus riches et les plus intéressants.