Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210009525
GRANDS MARAIS DE CHAMPIGNY-CHEZEAUX

(n° régional : 05040002)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des Grands Marais de Champigny-Chézeaux constituent par leur superficie la seconde tourbière alcaline de la Haute-Marne et la mieux conservée d'Amance-Apance. Couverts d'une végétation palustre dense, ils sont partiellement colonisés par les saules et les aulnes ; ils conservent néanmoins une grande diversité de groupements, cladiaies, roselières, magnocariçaies, sources marécageuses et bas-marais. L'originalité du site est accentuée par des dépôts de tuf dus à la présence de sources et à la remontée d'une nappe artésienne au sein de la tourbière. Le sonneur à ventre jaune, crapaud caractéristique de ce type de milieu, se reproduit dans le secteur : ce batracien est en régression dans la plupart des pays d'Europe, il est protégé internationalement (annexe II de la convention de Berne) et nationalement (depuis 1993), inscrit sur les listes rouges régionale, française et européenne (annexes II et IV de la directive Habitats). Entre les herbes folles et les ruisseaux glacés se rencontrent également le triton palmé, le triton alpestre, la couleuvre à collier, la musaraigne aquatique (inscrite sur la liste rouge régionale des mammifères) et plus rarement la rainette arboricole (inscrite à l'annexe II de la convention de Berne, à l'annexe IV de la directive Habitats, dans le livre rouge de la faune menacée en France, catégorie vulnérable et sur la liste rouge des Amphibiens de Champagne-Ardenne). La faune avienne est bien représentée : en effet, cette zone est intéressante pour les oiseaux paludicoles (la présence de petites zones de phragmites jouent un grand rôle attractif), les petits granivores (graines de bouleau, d'aulne, etc.) et les rapaces (busard des roseaux inscrit sur la liste rouge régionale des oiseaux, buse variable). L'état de conservation de la zone est bon malgré une dynamique pré-forestière très forte suite à l'abandon des pratiques humaines. Elle fait partie de la grande ZNIEFF de type II de la vallée de l'Amance et de ses affluents depuis Vicq et Laneuvelle jusqu'à Maizières et Pisseloup. Une partie du site fait l'objet, avec l'agriculteur concerné, d'une opération de défrichage, avec réimplantation d'une prairie sur environ 2 hectares de superficie.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation correspond aux limites de la zone marécageuse encore en état.