Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210015552
PINEDES ET PELOUSES DE LA COTE DE LA MONTAGNE A LATRECEY

(n° régional : 00000494)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des pinèdes et pelouses de la Côte de la Montagne occupe les pentes raides d'un versant exposé sud surplombant le village de Latrecey-Ormoy-sur-Aube. Comme son nom l'indique, elles est essentiellement constituée de pinèdes claires (surtout pins sylvestres), de pelouses plus ou moins embroussaillées et de lisières forestières thermophiles (Mesobromion erecti et Geranion sanguinei) ainsi que de quelques beaux ravins d'érosion (groupement à Linum leonii).

La végétation est bien caractérisée et la variété des biotopes favorise sa diversité : ainsi à coté des espèces typiques des pelouses (globulaire, cytise retombant, brome dressé, fétuque de Leman, peucédan des cerfs, chlorette perfoliée, etc.) et de nombreuses orchidées (orchis pyramidal, limodore abortif, orchis mâle, militaire et pourpre, ophrys mouche, platanthère, etc.) s'observent une douzaine d'espèces rares ou protégées, dont l'aster amelle, protégé en France (présent essentiellement dans le nord-est et le sud-est du pays), la grande gentiane jaune (les stations de Champagne-Ardenne et de Bourgogne sont les seules stations connues pour la plaine française), une orchidée à odeur de vanille, la gymnadénie odorante, le céphalanthère à longues feuilles et le céphalanthère rouge, le lin français, espèce subatlantique (localisé en France dans le sud-ouest, le centre et le nord-est), en régression considérable (ne supportant la concurrence végétale) et menacé de disparition à moyen terme, le crépis en rosette, espèce continentale présente en France seulement dans l'est où elle est rare et se situant en Champagne-Ardenne à sa limite de répartition absolue vers l'ouest. Elles sont toutes protégées au niveau régional, les deux dernières sont aussi inscrites sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne, avec également le baguenaudier, la laîche humble, le fumana couché et la carline acaule.

L'entomofaune est diversifiée et présente lamême tonalité méridionale qu'une grande partie de la flore et comporte cinq espèces rares avec le criquet italien, un criquet coloré (Oedipoda caerulescens), un criquet chanteur (Chrysochraon brachyptera), une sauterelle (Barbitistes serricauda) et un papillon, le nacré de la sanguisorbe. La mante religieuse et la petite cigale des montagnes ont été observées dans la ZNIEFF.

Le site convient à l'alimentation, à la nidification ou au repos de nombreuses espèces d'oiseaux, en particulier pour l'alouette lullu, inscrite sur la liste rouge des oiseaux nicheurs menacés de Champagne-Ardenne.

La ZNIEFF présente un intérêt géologique certain avec la présence de ravins d'érosion et de nombreux fossiles oxfordiens (ammonites). Ses rôles paysager (soulignant les versants) et anti-érosif (cuesta marneuse) sont importants

.

Le site, qui est un des ensembles les plus remarquables de la Côte oxfordienne entre Chaumont et Chatillon-sur-Seine, est dans un bon état général de conservation.

Commentaires sur la délimitation

la délimitation de la ZNIEFF correspond aux limites des pelouses et des pinèdes installées sur un versant très pentu (limite supérieure : haut de pente, limite inférieure : présence de terres agricoles de moindre intérêt).