Logos SINP

ZNIEFF 210020049
BOIS ET PELOUSES DU GRU ET DU FAYS A VALDELANCOURT ET AUTREVILLE-SUR-LA-RENNE

(n° régional : 00000531)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des bois et pelouses du Gru et du Fays à Valdelancourt et Autreville-sur-la-Renne (département de la Haute-Marne) occupe les pentes raides d'un versant marneux situé à l'est des deux villages. Comme son nom l'indique, elle est essentiellement constituée de boisements en général récents et de pelouses plus ou moins embroussaillées. De belles végétations de lisières forestières thermophiles et de ravins d'érosion complètent l'intérêt du site.

Les boisements sont représentés par la pinède claire (à pin sylvestre surtout) et la hêtraie calcicole de recolonisation. Les différentes essences recontrées sont le hêtre, le chêne sessile, le tilleul à grandes feuilles, l'alisier blanc, accompagnés par l'alisier torminal, le tremble, le noyer et le poirier commun. En lisière un groupement d'ourlet se différencie avec l'aster amelle, protégé en France (présent essentiellement dans le nord-est et le sud-est du pays), la grande gentiane protégée au niveau régional (les stations de Champagne-Ardenne et de Bourgogne étant les seules stations connues pour la plaine française), la phalangère rameuse, la primevère officinale blanchâtre (espèce méridionale que l'on trouve également dans la pinède), le dompte-venin officinal, la violette hérissée, la gesse des prés, le tamier commun, le trèfle intermédiaire, etc.

La pelouse calcaire marnicole est largement dominée par les graminées (molinie bleue, fétuque de Léman, brome dressé, brachypode penné, brize intermédiaire, koelérie pyramidale) et caractérisée par la globulaire, le polygala calcaire, le séséli des montagnes, le thésion couché, la germandrée des montagnes, le lotier à gousses carrées, le cytise pédonculé, le lin à feuilles étroites, le trèfle des montagnes... On peut notamment y observer une orchidée protégée au niveau régional, la gymnadénie odorante et deux espèces inscrites sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne, le fumana vulgaire et la laîche humble. Les orchidées y sont bien représentées par l'ophrys abeille, l'ophrys mouche, l'orchis moucheron, l'épipactis brun rouge, la platanthère des montagnes et la listère ovale. De beaux ravins d'érosion entaillent par endroits la marne mise à nu : une végétation caractéristique s'y rencontre, avec notamment le sainfoin des sables (présent dans seulement deux ou trois stations haut-marnaises pour toute la Champagne-Ardenne et situé ici à sa limite ouest de répartition).

Les arbustes s'implantent par place dans la pelouse et sous les pins : genévrier commun, cytise faux-ébénier, cerisier de Sainte-Lucie, nerprun purgatif, troène, bourdaine, viorne mancienne... L'essaimage naturel des pins sylvestres (à partir des pinèdes environnantes) jouent un rôle important dans la fermeture des pelouses.

La ZNIEFF a également un grand intérêt paysager (soulignant les versants) ; elle est représentative d'un type de paysage caractéristique de cette région de Haute-Marne et en régression rapide. Elle joue de plus un rôle anti-érosif et stabilisateur (cuesta marneuse) important.

Elle est dans un bon état général.

Commentaires sur la délimitation

La ZNIEFF est constituée par les milieux les plus intéressants (pelouses, pinèdes et groupements associés) situés sur les pentes raides d'un versant marneux à l'est de Valdelancourt et d'Autreville-sur-la-Renne. Elle est limitée par les cultures situées sur la partie la moins pentue du coteau (limite inférieure) et sur le plateau (limite supérieure).