Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210020062
PRAIRIES, BOIS ET MILIEUX AQUATIQUES ACIDIPHILES AUTOUR D'HARGNIES

(n° régional : 01770016)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des prairies, bois et milieux aquatiques acidiphiles autour d'Hargnies est située non loin de la frontière belge, dans la vaste ZNIEFF II du massif forestier ardennais. Les conditions écologiques particulières du lieu (sol acide, sources, climat froid et humide) permettent le développement de végétations très caractéristiques de ce type de milieu :

- pelouse sèche oligotrophe (Violon caninae), avec de nombreuses graminées (nard raide, fétuque filiforme, agrostis capillaire, fétuque rouge), le gaillet des rochers, le polygala vulgaire, la laîche à pilules...

- prairie tourbeuse oligotrophe, caractérisée par la wahlenbergie à feuilles de lierre, protégée au niveau régional et inscrite sur la liste rouge des végétaux menacés de Champagne-Ardenne, le jonc à tépales aigus, la violette des marais, la petite scutellaire, etc.

- prairies plus mésophiles pâturées ou fauchées à houlque laineuse

- chênaie sessiliflore montagnarde acidiphile à myrtille et bois tourbeux dans les zones de sources.

Plus ponctuellement, on rencontre aussi des végétations de :

- landes (lande tourbeuse ou lande sèche) à molinie bleue, orobanche du genêt (inscrite sur la liste rouge régionale), pédiculaire des bois, myrtille...

- cariçaies de bas-marais acide à laîche des marais, laîche à bec, linaigrette à feuilles étroites...

- prairies abandonnées (dérivant du Violon caninae) en cours de boisement (en augmentation sensible)

- quelques étangs avec marges tourbeuses et cariçaies.

- ponctuellement, au niveau d'affleurements rocheux, une végétation sciaphile avec la fougère femelle, et de certains lichens et bryophytes.

Les invertébrés, en particulier certains insectes sont très diversifiés : les Odonates, avec trois libellules inscrites sur la liste rouge régionale (cordulégastre annelé, grande aeschne et cordulie métallique) et les Orthoptères qui abritent aussi certaines raretés à l'échelle régionale (avec le criquet ensanglanté, le criquet des montagnes, le conocéphale de Latreille, la decticelle à petites ailes et un criquet chanteur, Omocestus viridulus). Ils sont accompagnés par des espèces plus communes, comme par exemple, la libellule à quatre taches, la libellule déprimée, la cordulie bronzée, le leste fiancé, l'agrion à larges pattes, l'agrion porte-coupe, l'agrion jouvencelle, l'agrion élégant, la petite nymphe au corps de feu pour les premiers et la grande sauterelle verte, la sauterelle des chênes, la decticelle bariolée, le conocéphale bigarré, le criquet à long corselet, le criquet des pâtures, le criquet duettiste, le criquet mélodieux, le criquet des clairières, le grillon champêtre, le grillon des bois pour les seconds. Les éphémères sont très bien représentés et caractéristiques des ruisseaux montagnards aux eaux vives et peu ou pas altérées (notamment Epeorus sylvicola, éphémère caractéristique des eaux rapides et fraiches des régions montagneuses, assez rare en France) ; les trichoptères sont tout aussi diversifiés et comportent sur les 12 espèces recensées plusieurs espèces rares et caractéristiques des eaux froides non polluées (comme Rhyacophila praemorsa, Rhyacophila tristis, Adicella reducta, Wormaldia occipitalis...).

La truite fario se reproduit dans le ruisseau du Risdous. La présence des ruisselets, sources et étangs attire certains amphibiens (salamandre tachetée, inscrite sur la liste rouge régionale, crapaud commun, grenouille verte, triton alpestre, triton palmé). Les reptiles sont représentés par la vipère péliade (partiellement protégée depuis 1993, inscrite à l'annexe III de la convention de Berne, figurant dans le livre rouge de la faune menacée en France et sur la liste des reptiles de Champagne-Ardenne), la couleuvre à collier, le lézard vivipare et l'orvet.

De nombreux mammifères fréquentent le site, notamment la musaraigne aquatique et la musaraigne de Miller, intégralement protégées en France et inscrites sur la liste rouge régionale.

La ZNIEFF est incluse dans la Z.I.C.O. CA 01 (plateau ardennais) de la directive Oiseaux. Elle est dans un bon état de conservation, mais menacée dans son ensemble par la dynamique naturelle qui menace les milieux ouverts, aujourd'hui rares et fragiles (fermeture des pelouses, des landes et des marais relictuels), par les pratiques agricoles (intensification du pâturage, apports d'engrais ou au contraire abandon des prairies), les pratiques sylvicoles (déboisements et plantations résineuses), les rejets des eaux usées du village dans le Risdous (qui sont à l'origine d'une forte dégradation de ce cours d'eau dont seule la partie amont, en bon état, à été intégrée dans la ZNIEFF).

Commentaires sur la délimitation

Site limité aux prairies peu ou pas intensifiées et localement à leurs pourtours boisés.