Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210020080
VALLONS DE MAIRUPT ET DE LAMBREQUE ENTRE LAIFOUR ET DEVILLE

(n° régional : 01770018)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des vallons de Mairupt et de Lambrèque, d'une superficie de 100 hectares, est située entre les communes de Laifour et de Deville, dans le département des Ardennes ; elle est incluse dans la vaste ZNIEFF de type II du massif ardennais et dans la Z.I.C.O. CA 01 (plateau ardennais) de la directive Oiseaux.. Le site correspond à deux vallons creusés par deux ruisseaux affluents de la Meuse. Les parois subverticales (surtout en rive droite) et leur orientation ouest-est en font de véritables gorges très fraîches et humides dans lesquelles s'est installée une flore de ptéridophytes et de bryophytes remarquable et sans doute unique (pour celle de Mairupt) dans la région.

Les bois sont représentés par une chênaie sessiliflore acidiphile, avec dans la strate arborescente une prédominance du chêne sessile, du charme, de l'érable sycomore et plus rarement de hêtre en bas de pente. On remarque également dans le taillis l'alisier torminal, la bourdaine, le néflier dans la strate herbacée la myrtille, la luzule blanchâtre, le mélampyre des prés, la canche flexueuse, le polystic spinuleux, la grande fétuque et la luzule des bois (présente en abondance dans les secteurs où le sol est plus frais). Dans les lisères apparaissent la callune fausse-bruyère, la fougère aigle, la germandrée scorodoine et la digitale pourpre. Le fond des vallons est le domaine de l'aulnaie-boulaie à sphaignes et laîche lisse (espèce d'origine atlantique, assez peu commune en Champagne-Ardenne), violette des marais, molinie bleue, fougère femelle, blechnie en épis, polystic spinuleux, dryoptéris écailleux... Les rives du ruisseau de Mairupt, comme celles du ruisseau de Lambrèque présentent également d'importantes populations de polystic des montagnes (protégé au niveau régional) et quelques stations d'osmonde royale, également protégée (l'une d'elles se situe sous la ligne à haute-tension et explique l'extension de la ZNIEFF à ce secteur). Des groupements pionniers se différencient sur les sols secs plus ou moins sableux des chemins forestiers, avec l'agrostis blanc, le millepertuis couché, la véronique officinale et sur les sols humides argilo-sableux avec la renoncule flammette, la laîche vert jaunâtre, le jonc grête et le jonc des crapauds.

Les rochers siliceux ou faiblement calcarifères abritent certaines fougères telles que la blechnie en épis, le polypode vulgaire, la scolopendre, le phégoptéris à pinnules confluentes, etc. On observe notamment, dans les fissures de certains rochers, des coussinets de gamétophytes de Trichomanès remarquable (fougère protégée aux échelons européen et français, inscrite à l'annexe I de la Convention de Berne, aux annexes II et IV de la directive Habitats et à l'annexe I des espèces prioritaires du livre rouge de la flore menacée en France) et un bryophyte montagnard, Rhabdoweisia crenulata dont les plus proches localités sont situées dans les Vosges. En bas du ravin de Mairupt, entre la route de Revin et l'ancienne usine Cochaux, le talus de la voie ferrée est constitué d'une barre rocheuse suintante avec des dizaines de pieds stériles et assez petits d'osmonde royale, accompagnés du polystic de montagne et du capillaire : ce type de biotope étant unique dans les Ardennes pour cette espèce, ce secteur a été inclus dans la ZNIEFF.

Les prairies de la ferme de la Croix Bouzin sont pacagées et offrent surtout à l'est et à proximité de la forêt plusieurs groupements acidiphiles oligotrophes relevant du Molinion ou du Nardo-Galion selon les endroits, avec la pédiculaire des bois, l'épervière piloselle, la platanthère des montagnes, la potentille tormentille, la laîche des lièvres, le gaillet du Harz, la flouve odorante, le polygale vulgaire, la centaurée des prés pour les zones les plus sèches et des espèces plus hygrophiles comme la renoncule flammette, l'orchis tacheté, la laîche vert jaunâtre, la laîche vulgaire, la laîche bleuâtre au voisinage des sources.

En plus de leur intérêt floristique et phytosociologique, les ravins possèdent un intérêt géologique particulier lié à la présence à Mairupt d'un filon de microgranite et à Lambrèque d'un filon de diorite.

La ZNIEFF est dans un très bon état, seule la prairie acidiphile de la ferme de la Croix Bouzin est sous la menace éventuelle d'une pression plus importante du pâturage ou/et d'une fertilisation.

Commentaires sur la délimitation

La délimitation de la ZNIEFF prend en compte les groupements végétaux patrimoniaux et les fougères les plus intéressantes constitués de deux vallons encaissés et de leur zone intermédiaire (limite ouest : haut de pente, limite est : bas de pente).