Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 210020132
BOIS ET PRAIRIES ALLUVIALES AU SUD DU PRE ROND À LAFERTE-SUR-AMANCE

(n° régional : 05040004)

Commentaires généraux

La ZNIEFF des bois et des prairies alluviales du Pré Rond est située au sud de Laferté-sur-Amance, dans le département de la Haute-Marne. Elle fait partie de la grande ZNIEFF de type II de la vallée de l'Amance et de ses affluents depuis Vicq et Laneuvelle jusqu'à Maizières et Pisseloup. Elle regroupe surtout des prairies et des bois alluviaux riches en flore.

Les bois sont de type aulnaie-frênaie ou aulnaie, avec une strate herbacée particulièrement bien développée. La strate arborescente est dominée par le frêne et l'aulne qu'accompagnent le cerisier à grappes (bien représenté ici), le saule blanc, le chêne pédonculé. La strate arbustive comprend le cassis (inscrit sur la liste rouge des végétaux de Champagne-Ardenne), le groseillier rouge, la viorne obier, le prunellier épineux, le noisetier, le sureau noir et de nombreux saules (saule cendré, saule à trois étamines, saule fragile, saule des vanniers). La strate herbacée est constituée par la circée de Paris, l'épiaire des bois, la primevère élevée, le lierre terrestre, le scirpe des bois et diverses fougères (fougère mâle, polystic dilaté, polypode vulgaire). Localement à la faveur de trouées au sein de l'aulnaie-saulaie se développent des espèces de phragmitaies et de magnocariçaies, notamment la laîche des rives, l'iris faux-acore, la valériane officinale rampante, la reine des prés, le cirse maraîcher, la laîche des marais, la salicaire, le lycope d'Europe, la prêle des marais, le gaillet des fanges, le gaillet des marais.

Les prairies alluviales sont fonction de la nature du sol et de leur traitement (fauchées ou alternativement fauchées et pâturées) : elles sont riches en graminées, les plus communément rencontrées étant le pâturin commun (très abondant), l'avoine élevée, la houlque laineuse, la crételle, le brome à grappes, la flouve odorante, la fétuque roseau, la fétuque des prés, l'ivraie vivace, le vulpin des prés, la trisète dorée, la phléole des prés, le dactyle aggloméré et le vulpin utriculé (espèce des prairies fraîches fauchées, en régression dans toute la Champagne-Ardenne et inscrite sur la liste rouge régionale des végétaux). Elles sont accompagnées par la renoncule rampante, la renoncule âcre, la petite oseille, la laîche en épis, le trèfle blanc, le trèfle des prés, le grand boucage, la berce sphondyle, le pissenlit, la centaurée jacée, la brunelle vulgaire, le myosotis cespiteux et, dans les zones plus hydromorphes, l'œnanthe fistuleuse, le lychnis fleur de coucou, le séneçon aquatique, le trèfle fraise, le léontodon d'automne, la renouée amphibie, le gaillet des marais, la menthe aquatique, le populage des marais ainsi que certaines laîches (laîche hérissée, laîche distique, laîche des marais) et des joncs divers (jonc glauque, jonc à fruits luisants, jonc à tiges comprimées).

Une petite mare située au nord-ouest de la ZNIEFF est colonisée par la petite lentille d'eau et la lentille à trois lobes. Sur ses bords se remarquent le phragmite, la massette à larges feuilles, la morelle douce amère, la grande berle, la laîche des rives et le scirpe des bois.

La ZNIEFF est dans un bon état général.

Commentaires sur la délimitation

La ZNIEFF, qui regroupe les prairies et les bois les plus riches de ce petit secteur de la vallée, est limitée à l'ouest par la départementale D.460, au sud par la voie ferrée, au nord par un chemin d'exploitation et à l'est par la limite interdépartementale de la Haute-Marne et de la Haute-Saône, matérialisée par le cours de la rivière.