Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 220005042
BOIS D'HOLNON

(n° régional : 02VER103)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Le « Bois d’Holnon » repose au milieu des cultures du Vermandois, sur une butte peu marquée de terrains tertiaires. Les argiles à lignite du Sparnacien et les sables thanétiens sous-jacents constituent l’assise géologique, mais des placages limoneux s’étendent çà et là.

Les boisements appartiennent principalement au Hyacinthoido-Fagetum et, dans une moindre mesure, au Lonicero-Fagetum. Dans les zones les plus fraîches, des boisements du Carpinion persistent et des fragments de callunaie émaillent les clairières sur sable.

Les layons forestiers les moins fréquentés et les moins dégradés par le passage d’engins conservent des bermes mésophiles bien structurées.

Une partie du bois est occupée par une carrière de sable à ciel ouvert.

INTERET DES MILIEUX

- Forêt assez vaste au milieu du plateau agricole, constituant un refuge très important pour la faune et la flore, et représentative des potentialités de cette région naturelle.

- Fragments de landes à Callune, peu fréquentes en Picardie, surtout dans le domaine de la craie.

INTERET DES ESPECES

Dans les bois :

- la Myrtille (Vaccinium myrtillus), espèce oréo-atlantique à l’aire fragmentée en Picardie ;

- l’Aigremoine odorante (Agrimonia procera), assez rare en Picardie ;

- le Polystic à aiguillons (Polystichum aculeatum), fougère marquant les influences submontagnardes du site.

Notons que se trouvaient anciennement dans le bois des fragments de landes humides à Bruyère quaternée (Erica tetralix*) et à Lycopodium clavatum*. Ainsi, des lépidoptères rares tels Erebia medusa, Coenonympha hero*, Anarta myrtilli ou Bomoloche crassalis étaient présents. Tous sont présumés disparus aujourd’hui.

FACTEUR INFLUENCANT L’EVOLUTION DE LA ZONE

- Disparition de surfaces importantes de milieux naturels par extension de la carrière de sable.

- Surfréquentation de certains secteurs de la forêt par les promeneurs (à proximité de la route de Saint-Quentin), entraînant un appauvrissement de la flore et des dérangements sur la faune.

- Taille limitée du massif, le rendant sensible aux pressions anthropiques.

N.B. : les espèces dont le nom latin est suivi d’un astérisque sont légalement protégées.

Commentaires sur la délimitation

Le site englobe le bois d'Holnon, isolé au milieu des cultures intensives.