Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 220013452
LARRIS DES VALLÉES DE BOUCHON ET DE VILLERS

(n° régional : 80PON121)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Les vallées sèches de Bouchon et de Villers présentent le profil dissymétrique caractéristique des vallées picardes orientées nord-sud : le versant ouest est disposé en pente douce (il est exclu de la zone car il est cultivé), tandis que le versant est présente un relief abrupt. Ce versant s'inscrit dans la craie blanche à silex du Turonien et du Coniacien.

Il est occupé par des pelouses calcicoles (Mesobromion erecti), dont certaines parties sont maintenues rases par l'activité des lapins. Ces rongeurs entretiennent des banquettes cuniculigènes à Hélianthème nummulaire caractéristiques. D'importants fourrés à Genévriers communs (Juniperus communis), composant des paysages spectaculaires, témoignent de la présence d'anciens parcours pastoraux extensifs sur ces pentes abruptes.

Actuellement, en l'absence de pâturage, les pelouses calcicoles évoluent spontanément vers des ourlets du Centaureo nemoralis-Origanetum vulgaris, présentant des facies de brachypodiaies denses sur certains secteurs, puis vers des fourrés de recolonisation du Tamo-Viburnetum lantanae.

Certains secteurs sont pâturés par des bovins ; la végétation s'apparente davantage à des prairies mésophiles du Cynosurion cristati.

INTERET DES MILIEUX

Plusieurs milieux sont d'intérêt européen et inscrits, à ce titre, à la directive "Habitats" :

- les pelouses se rattachent à l'Avenulo pratensis-Festucetum lemanii subass. seselietosum montani, groupement mésoxérophile thermophile rare et menacé en Picardie (à la suite de l'abandon des pratiques pastorales ancestrales notamment) ;

- les fourrés de Genévriers communs (Juniperus communis) sont disposés en voile sur les pelouses. Les peuplements de Genévriers sont ici parmi les plus spectaculaires de Picardie.

INTERET DES ESPECES

Flore :

- l'Orchis militaire (Orchis militaris), assez rare en Picardie ;

- la Pulsatille commune (Pulsatilla vulgaris), espèce thermophile vulnérable en Picardie, qui se trouve ici dans une des rares stations situées au nord de la vallée de la Somme ;

- la Céphalanthère à grandes fleurs (Cephalanthera damasonium), observée dans la hêtraie calcicole de pente ;

- l'Orchis hybride (Orchis x hybrida), hybride entre Orchis purpurea et Orchis militaris, est très rare en Picardie.

D'autres espèces thermophiles sont présentes telles que le Séséli des montagnes (Seseli montanum), espèce peu commune en Picardie occidentale.

Faune :

Plusieurs lépidoptères remarquables, inféodés aux pelouses rases, ont été observés sur le site : le Fluoré (Colias australis), l'Argus bleu-nacré (Polyommatus coridon) et l'Azuré bleu-céleste (Polyommatus bellargus).

Quelques oiseaux remarquables, nichant à proximité du site, utilisent celui-ci comme terrain de chasse : la Bondrée apivore (Pernis apivorus) et le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus), espèces inscrites à la directive "Oiseaux" de l'Union Européenne.

FACTEURS INFLUENCANT L'EVOLUTION DE LA ZONE

- La construction de l'autoroute A 16 a scindé les liaisons fonctionnelles entre les deux parties du versant, après avoir détruit certains milieux. L'intérêt paysager est également amoindri.

- Les pelouses ont tendance à se densifier et à s'embroussailler spontanément, du fait de la dynamique naturelle de boisement. L'action des lapins ne compense que très partiellement cette évolution. A terme, les espèces héliophiles remarquables risquent de disparaître.

- Les intrants utilisés sur les cultures du haut des versants détériorent la végétation oligotrophe des pelouses calcicoles.

Commentaires sur la délimitation

Le site correspond au versant pentu des vallées sèches de Bouchon et de Villers, qui porte des pelouses calcicoles et des fourrés à Genévriers d'intérêt écologique élevé. Les ourlets, lisières et fourrés attenants sont également pris en compte dans la zone. Les cultures sont évitées. Le site est scindé en deux car il est traversé par l'autoroute A16 qui marque une rupture importante.