Logos SINP

ZNIEFF 220013574
BOIS DES CROUTTES ET BOIS D'HOUSSE

(n° régional : 02TAR102)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Le « Bois d’Housse » et le « Bois de Crouttes » se situent en marge nord de la région naturelle du Tardenois. Installés sur les dépôts du Bartonien (sables de Beauchamps et calcaires de Saint-Ouen), ils se trouvent sur une colline dont les versants les plus prononcés sont orientés au nord, vers la vallée de la Crise et, au sud, vers la plaine limono-sableuse du Tardenois.

La situation biogéographique de transition entre les domaines atlantiques et médio-européens, liée à la grande superficie de sables de l’Auversien et de calcaires du Marinésien permet la présence de groupements forestiers peu variés mais d’une grande originalité sur le plan phytocoenotique.

Les principaux groupements forestiers sont :

- la hêtraie-chênaie sessiliflore acidophile, sur sables du Lonicero-Fagetum, riche en Polypode vulgaire (Polypodium vulgare) et Muguet (Convallaria majalis) ;

- la chênaie-charmaie mésoneutrophile acidocline, sur sables du Hyacinthoido-Fagetum, riche en Tilleul à grandes feuilles (Tilia platyphyllos) :

- la frênaie-charmaie mésotherme à Ornithogale des Pyrénées (Ornithogalum pyrenaicum), du Scillo-Carpinetum.

Des plantations de Robiniers faux-Acacia ont été réalisées dans le bois des Crouttes.

Des pelouses fragmentaires, du Festuco lemanii-Anthyllidetum vulnerariae, occupent les versants sud du bois d’Housse et du "Fond des Vaux de Queues".

Au nord, un étang de pêche, aux eaux eutrophes et aux berges abruptes, complète la zone.

INTERET DES MILIEUX

Les groupements forestiers sur sables sont remarquables et inscrits à la directive "Habitats" de l'Union Européenne. Il s’agit, notamment, de la chênaie-charmaie du Hyacinthoido-Fagetum de répartition atlantique qui forme, ici, un type précontinental original propre au Tardenois et à la Brie picarde.

La frênaie-charmaie à Ornithogale des Pyrénées du Scillo-Carpinetum est également très intéressante, car il s’agit d’un type forestier qui se trouve, à cet endroit, en limite nord de répartition en France.

Les pelouses du Festuco lemanii-Anthyllidetum vulnerariae, bien que relictuelles, abritent encore un cortège d’espèces remarquables. Ce type de pelouse est inscrit à la directive "Habitats".

INTERET DES ESPECES

Les bois abritent un cortège de plantes remarquables :

- le Conopode dénudé (Conopodium majus), rare et en limite ouest de répartition en Picardie ;

- l’Ornithogale des Pyrénées (Ornithogalum pyrenaicum), assez rare en Picardie ;

- l’Ail des Ours (Allium ursinum), assez rare ;

- le Maianthème à deux feuilles (Maianthemum bifolium), assez rare.

Cortège de plantes héliophiles assez rares en Picardie :

- l’Armérie des sables (Armeria arenaria*), vulnérable dans la région ;

- l’Inule à feuilles de saules (Inula salicina*) ;

- le Tétragonolobe siliqueux (Tetragonolobus maritimus).

FACTEURS INFLUENCANT L’EVOLUTION DE LA ZONE

Sylviculture en taillis sous futaie, en harmonie avec la préservation de la biodiversité.

Plantation de Robiniers faux-Acacia, au détriment des groupements forestiers originels.

Abandon des pratiques agropastorales anciennes, au détriment des dernières pelouses calcicoles.

N.B. : Les plantes dont le nom est suivi d’un astérisque sont légalement protégées.

Commentaires sur la délimitation

Les contours du site englobent les bois, pelouses calcicoles et prairies mésophiles allentour. Les cultures sont exclues de la zone, sauf un liseré qui fait office de zone tampon.