Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 220013912
MASSIF FORESTIER DE VIGNACOURT ET DU GARD

(n° régional : 80PON124)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Le massif forestier de Vignacourt et du Gard, l'un des plus grands massifs forestiers du département de la Somme, s'étend sur le plateau du Ponthieu, couvert de limons argileux à silex, de limons indifférenciés de plateau et de formations résiduelles à silex, ainsi que sur des versants où affleurent les craies du Santonien et du Coniacien. Il comprend la « Forêt de Vignacourt », le « Bois de Varennes », le « Bois d'Eridy », le « Bois des Noires », le « Bois du Gard », le « Bois du Prieur », le « Bois de la Croix de Pierre » et le « Bois d'Yzeux ».

Les formations forestières correspondent principalement à des hêtraies-chênaies-charmaies mésophiles neutroclines à neutrophiles du Mercurialo-Carpinenion et à des hêtraies-chênaies acidoclines de plateau (Lonicero-Carpinenion). On trouve également des frênaies-érablières de pente mésohygrophiles du Fraxino-Carpinion.

D'importantes futaies de hêtres sont présentes. Quelques coupes à blanc sont réalisées, ainsi que des plantations de résineux et de feuillus. Des ourlets calcicoles du Trifolion medii subsistent en lisière.

INTERET DES MILIEUX

Les boisements accueillent plusieurs espèces remarquables de la faune et de la flore. La superficie importante du massif permet l'existence d'animaux à grand rayon d'action (rapaces, grands mammifères).

Les hêtraies-chênaies subatlantiques à Jacinthe des bois du Hyacinthoido non-scriptae-Fagetum sylvaticae sont des milieux inscrits à la directive "Habitats" de l'Union Européenne.

INTERET DES ESPECES

Flore :

- le Blechne en épi (Blechnum spicant), espèce assez rare en Picardie typique des boisements frais et acidophiles ;

- la Laîche pâle (Carex pallescens), observée au niveau des coupes forestières de plateau ;

- l'Ophrys mouche (Ophrys insectifera), orchidée assez rare en Picardie ;

- le Millepertuis des montagnes (Hypericum montanum), rare et menacée en Picardie ;

- le Poirier poirasse (Pyrus pyraster), espèce thermophile.

Un cortège important d'espèces acidophiles, remarquables pour le département de la Somme, est représenté avec, notamment : la Callune commune (Calluna vulgaris), la Laîche à pilules (Carex pilulifera), la Véronique officinale (Veronica officinalis) ...

Faune :

Signalons la nidification de deux espèces inscrites à la directive "Oiseaux" : la Bondrée apivore (Pernis apivorus) et le Busard Saint-Martin (Circus cyaneus).

Pour les batraciens, les ornières forestières permettent le présence du Triton alpestre (Triturus alpestris), espèce vulnérable au niveau national.

La Mélitée du Plantain (Melitaea cinxia), lépidoptère très rare en Picardie, était présent sur le site dans les années 1970.

FACTEURS INFLUENCANT L'EVOLUTION DE LA ZONE

- Les plantations de résineux et de peupliers sont de nature à dégrader le patrimoine naturel de la zone.

- Les coupes à blanc, accompagnées de remaniements de terrain importants (labours, produits phytosanitaires), sont peu compatibles avec une biodiversité optimale.

- Les bandes enherbées installées en lisière des bois sont favorables au gibier.

Commentaires sur la délimitation

Le site englobe le massif forestier de Vignacourt et du Gard, qui abrite plusieurs espèces remarquables pour la Picardie. Les fourrés, lisières, prairies attenants ont également été pris en compte dans la zone. Les cultures ont été évitées autant que possible. Dans la partie nord du site, l'autoroute A16 constitue une limite nette.