Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 220014005
HAUTE VALLÉE DE LA SOMME À FONSOMMES

(n° régional : 02VDS101)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Les sources de la Somme se situent au milieu du plateau agricole du Vermandois. La Somme génère, sur les premières centaines de mètres de son cours, une petite zone humide assez diversifiée.

Les sources émergent des craies blanches du Coniacien-Santonien et le fond de la vallée est tapissé d’alluvions modernes, portant des sols localement riches en matière organique.

Les milieux aquatiques et amphibies sont assez diversifiés, mais marqués par une trophie élevée et permanente :

- herbier des sources calcaires (Nasturtietea) ;

- herbiers flottants à Zannichelie (Zannichelia palustris) ;

- herbiers des eaux courantes à Callitriche à fruits plats (Callitriche platycarpa) ;

- herbiers courants à Renoncule à feuilles capillaires (Ranunculus trichophyllus) ;

- herbiers flottants à Lenticule mineure (Lemna minor) ou à Lenticule à trois lobes (Lemna trisulca) ;

- végétation amphibie des bords de mare de l’Oenanthion aquaticae ;

- roselières à Roseau commun (Phragmition), plus ou moins atterries ;

- cariçaies denses (Magnocaricion).

Des prairies pâturées et quelques fourrés humides de saules complètent le site. Des mares prairiales relictuelles, aujourd’hui entourées de cultures, témoignent de l’extension passée de l’élevage.

Le site des sources a été aménagé et reçoit de nombreux visiteurs en période estivale. Il est également traversé par une voie d’alimentation du canal de Saint-Quentin, conduisant les eaux en provenance du Noirrieux.

INTERET DES MILIEUX

- Marais bien conservé au milieu du plateau agricole, constituant un refuge très important pour la faune et la flore et représentatif des potentialités de cette région naturelle.

- Mare prairiale accueillant des espèces animales et végétales intéressantes, ainsi que des groupements végétaux en régression, comme le Rorippo-Oenanthetum.

- Belle diversité de groupements aquatiques, remarquables dans le contexte de la région naturelle.

INTERET DES ESPECES

Tous milieux aquatiques confondus :

- le Vulpin fauve (Alopecurus aequalis), rare en Picardie ;

- le Busard des roseaux (Circus aeruginosus) et le Martin-pêcheur (Alcedo atthis), inscrits à la directive "Oiseaux" de l'Union Européenne ;

- la Noctuelle de la massette (Nonagria typhae), noctuelle rare en Picardie ;

- la Grande Aeschne (Aeshna grandis), libellule peu commune en Picardie.

FACTEURS INFLUENCANT L’EVOLUTION DE LA ZONE

- Migration d’éléments minéraux solubles depuis les cultures environnantes, conduisant à une modification des habitats en contact avec les eaux de la Somme.

- Surfréquentation du secteur des sources par les promeneurs.

- Taille limitée du site, le rendant sensible aux pressions anthropiques.

- Aménagement de certains étangs pour la pêche et la chasse, excluant les végétations périphériques favorables à la faune.

- Boisement progressif des dernières roselières.

Commentaires sur la délimitation

Le secteur périphérique des sources de la Somme comprend des milieux humides remarquables et s'individualise bien au milieu des cultures.