Logos SINP

ZNIEFF 220014330
SITES D'ÉCHANGES INTERFORESTIERS (PASSAGE DE GRANDS MAMMIFERES) D'HALATTE/CHANTILLY

(n° régional : 60VAL201)

Commentaires généraux

DESCRIPTION

Le site d'échanges interforestiers pour les grands mammifères s’étend entre les limites des massifs de Chantilly et d'Halatte, de part et d'autre de la vallée de la Nonnette, entre Avilly-Saint-Léonard et Vineuil-Saint-Firmin.

Le paysage dominant est relativement tabulaire, occupé par un openfield orienté vers la grande culture.

Les sols sont essentiellement limoneux et sableux (sables auversiens).

Quelques bosquets et quelques haies s'intercalent dans les cultures à l'est de la zone, notamment le long de la Vallée Pannier.

Le fond de vallée est occupé par des boisements humides, de peupliers notamment, et des prairies pâturées par des chevaux (Mentho-Juncion).

De petites zones industrielles et urbanisées sont également présentes au cœur et en bordure de ce corridor.

INTERET DES MILIEUX

L'intérêt de ces milieux réside dans leur fréquentation importante par les grands mammifères qui transitent entre les deux massifs forestiers, via le fond de vallée de la Nonnette.

Ils constituent également un axe d'échange pour les oiseaux et les autres mammifères (mustélidés notamment)

INTERET DES ESPECES

L'intérêt faunistique le plus remarquable repose sur la fréquentation par le Cerf élaphe (Cervus elaphus) et, plus ponctuellement, par d'autres mammifères.

Plusieurs rapaces fréquentent également ces espaces, en lisière de leurs territoires boisés (Buse variable, Epervier d'Europe...).

L'intérêt à la fois entomologique et herpétologique reste à préciser.

FACTEURS INFLUENCANT L’EVOLUTION DE LA ZONE

Il serait opportun d'effectuer quelques reboisements et plantations de haies et de bosquets, par exemple sur certains bords de chemins (haies, bosquets, arbres isolés) entre les massifs forestiers, afin de recréer de véritables corridors écologiques, notamment au nord de la Nonnette.

Un plan de replantation de quelques secteurs (les moins préjudiciables pour les activités agricoles) serait d'ailleurs très profitable sur le plan paysager et favorable au développement d'axes de randonnée plus verdoyants entre les massifs.

La limitation actuelle de l'urbanisation a permis de stopper la fermeture latérale progressive de cet axe de migration essentiel.

Commentaires sur la délimitation

Les contours de la zone intègrent les axes de passage de grands mammifères les plus importants entre les massifs d'Halatte et de Chantilly. Cet étroit corridor est le dernier encore praticable par les grands animaux entre Chantilly et Senlis.