Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 230009126
LA CÔTE DES FOURNEAUX, LES COTEAUX DE LA GARENNE

(n° régional : 84020011)

Commentaires généraux

Cet ensemble de formations calcicoles aux exposition variées (Sud-Ouest, Sud-Est) regroupe des pelouses, d'anciennes moissons sur craie et des marges de culture sur sol crayeux (sans utilisation de produits phytosanitaires). Notons également plus de deux hectares de pelouse à Genévrier (Juniperus communis) et des boisements à Chêne pubescent (Quercus pubescens), deux milieux déterminants de ZNIEFF en Haute-Normandie.

Outre 9 plantes déterminantes, on notera la richesse en espèces "messicoles" inscrites à la Liste Rouge des Plantes Vasculaires Menacées de Haute-Normandie (Collectif Botanique de Haute-Normandie – mai 2000) : le Caucalis à fruits aplatis (Caucalis platycarpos) et la Spéculaire hybride (Legousia hybrida), les Adonides d'automne (Adonis annua) et flamme (A. Flammea), 4 espèces exceptionnellement rares dans la région, ainsi que le très rare Miroir de Vénus (Legousia speculum-veneris) et la rare Guimauve herissée (Althaea hirsuta).

La pelouse accueille quatre espèces protégées à l'échelon regional : l'Epipactis brun-rouge (Epipactis atrorubens), l'Ophrys frelon (Ophrys fuciflora), l'Orobanche de la Picride (O. Picridis) et l'Aster linosyris (Aster linosyris).

Dans le cortège floristique des pelouses remarquons la présence également de la rare Euphorbe de Séguier (Euphorbia seguieriana), du très rare Ophrys araignée (O. Sphegodes subsp. Sphegodes) et surtout de deux taxons exceptionnels : le Lin de Léo (Linum leonii) et aux Ourlets forestiers thermophiles, le Cynoglosse officinale (Cynoglossum officinale) inscrit à la Liste Rouge régionale.

Au niveau faunistique, il faut signaler la grande diversité de l'entomofaune et notamment celle des Lépidoptères avec 11 taxons déterminants. Citons trois exemples : l'Azuré du Serpolet (Maculinea arion), un Lycaenidae rare, inscrite à l'annexe 4 de la Directive européenne "Habitats-Faune-Flore" et qui présente un mode de vie larvaire myrmécophile; le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia) inscrit à l'Annexe 2 de la Directive; Scopula virgulata, hétérocère de rareté exceptionnelle en Haute-Normandie.

On assiste à une généralisation du retournement des pelouses, pour la mise en culture, quand la pente n'est pas trop forte. Un secteur a été labouré dans le bas de la ZNIEFF. L'arrachage de haies, la création de zones perturbées par accumulation de souches et de rémanents, et les zone de brûlis sont des menaces pour le site.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible