ZNIEFF 230009150
LE BOIS DE MORSENT - LA VALLÉE DE MORAND

(n° régional : 84260000)

Commentaires généraux

Les milieux ouverts et secs de cet ensemble ainsi que certains boisements de pentes possèdent une originalité très forte dans la région. La flore présente des affinités méridionale et médio-européenne. Ce site constitue, sur le plan biogéographique, l’un des rares ensembles calcicoles remarquables de la vallée de l’Avre.

On notera la présence de 40 espèces végétales déterminantes. On trouve notamment au sein des pelouses dont certaines présentent des Genévriers épars (Juniperus communis), la rare Bugrane naine (Ononis pusilla) protégée en Haute-Normandie tout comme deux Orchidées, l’Oprhys frelon (Ophrys fuciflora) et l’Epipactis brun-rouge (Epipactis atro-rubens).

D’autres plantes exceptionnellement rares dans la région sont présentes : l’Orpin rougeâtre (Sedum rubens) et la Drave des murailles (Draba muralis) dont le site constitue l’une des rares stations du Bassin Parisien et vraisemblablement l’unique station de Haute-Normandie.

Les ourlets forestiers présentent également une flore très diversifiée et d’intérêt patrimonial avec le non moins exceptionnel Géranium luisant (Geranium lucidum) et le rare Oeillet velu (Dianthus armeria)...

Parmi les Lépidoptères, on notera le Mercure (Arethusana arethusa) rare et menacé dans la région ainsi que le très rare Eremobia ochroleuca, la Zygène diaphane (Zygaena minos) et l’Ecaille chinée (Euplagia quadripunctaria). Signalons également la présence du Grillon d’Italie (Oecanthus pellucens) et du Criquet de la Palène (Stenobothrus lineatus).

Les pelouses calcicoles font l’objet de mesure de gestion par le Conservatoire des Sites Naturels de Haute-Normandie depuis 1995. Cette gestion est indispensable au maintien des milieux ouverts, les plus riches en terme de biodiversité.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible