Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 230016039
MENILLES OU LES COTEAUX DES LONDAINES, LA CÔTE AUX CHALOTS

(n° régional : 84010026)

Commentaires généraux

Ce coteau est exposé au Sud-Est/Est et abrite des pelouses à Orchidées - habitat prioritaire d'intérêt communautaire – et parfois à Genévrier (Juniperus communis), formation déterminante de ZNIEFF. Les boisements calcicoles sont de type hêtraie, chênaie, charmaie, etc. avec parfois des faciès à Pin sylvestre.

Parmi la douzaine d’espèces déterminantes, notons la présence de cinq espèces protégées au niveau régional : l'Epipactis brun rouge (Epipactis atrorubens), l'Ophrys frelon (Ophrys fuciflora), l'Anémone hépatique (Hepatica triloba) dans les hêtraies, l’Aster linosyris (A. linosyris) et l’Aceras homme pendu (Aceras anthropophorum), une Orchidée exceptionnellement rare et inscrite à la Liste Rouge des Plantes Vasculaires Menacées de Haute-Normandie (Collectif Botanique de Haute-Normandie - mai 2000) tout comme l'Astragale de Montpellier (Astragalus monspessulanus), très rare et en limite Nord de son aire de répartition. On remarquera également le rare Ail potager (Allium oleraceum), l’Anémone pulsatille (Pulsatilla vulgaris), la Céphalanthère à grandes fleurs (Cephalanthera damasonium), etc. Au niveau faunistique, citons la richesse de l'entomofaune avec par exemple le Tabac d'Espagne (Argynnis paphia), un Rhopalocère assez rare et menacé dans la région.

Une gestion est indispensable au maintien des espèces de milieux ouverts. La sylviculture est à adapter à la conservation des enjeux patrimoniaux.

La zone Bois de Chaumont est représentée par un bois mixte, composé de Hêtres, Chênes, Bouleaux, Frênes, Erables, etc. L’ensemble assez frais favorise le développement de 9 lépidoptères remarquables dont un déterminant de ZNIEFF, le Bombyx de L’Aubépine (Trichura crataegi) qui est très polyphage sur de nombreux arbustes. Vit également dans cet habitat la très rare Noctuelle négligée (Xestia castanea), espèce nouvelle pour la Haute-Normandie, contactée en 1 exemplaire, sa chenille se développe sur différents plantes et arbustes forestiers. Nous mentionnerons également le Hameçon (Drepana binaria) et l’Etoilée (Orgyia antiqua) polyphage sur divers feuillus et la Phalène trilignée (Cyclophora linearia), l’Oxydée (Xanthorhoe spadicearia), la Larentie de la clématite (Horisme vitalbata), la Melanthie pie (Melantia procellata) hôtes des haies et lisières, la Sylvine (Trioda sylvina) se nourrit quant à elle de diverses plantes Herbacées. Nous avons également contacté la Bilieuse (Hylaea fasciaria) inféodée à différents résineux.

La zone des Côtes du Mesnil est située à l’Ouest du Bois de la Foye, en bordure de la D116. Il s’agit d’un bois frais et humide de pente et de ravin, composé principalement de Chênes, Hêtres, Erables Noisetiers, etc. Nous y avons contacté 8 espèces de Lépidoptères remarquables dont 2 déterminantes de ZNIEFF, la Cidarie bicolore (Plemyria rubiginata) Géomètre exceptionnelle polyphage sur divers feuillus et la Boarnie du chêne (Hypocemis roboraria) rare Géomètre qui se développe principalement sur les Chênes (Quercus sp). Dans les lisières est également implantée une belle population d’Ecaille chinée (Euplagia quadripunctaria) espèce de l’annexe 2 de la Directive Habitat.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible