Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 230030687
LA MÉGAPHORBIAIE DU PARC DE CLÈRES

(n° régional : 85000006)

Commentaires généraux

Avec une végétation riche et variée, cette zone humide présente un réel intérêt patrimonial bien que l’on puisse discuter de sa «naturalité».

Gérée par le Parc de Clères, le milieu accueille le public qui peut suivre un sentier le long de la Clérette.La prairie hygrophile s’est vue enrichir de quelques espèces végétales, soit dans un but pédagogique, en introduisant des plantes caractéristiques (l’Osmonde royale, Osmunda regalis, par exemple, au bord de la mare), soit pour remplacer des populations disparues mais initialement et spontanément présentes autrefois (la Sagittaire, Sagittaria sagittifolia, par exemple).

De plus, de nombreuses espèces exotiques ont été plantées dans un but paysager comme la «Rhubarbe» géante, Gunnera manicata, au bord de la mare. Cependant, il faut noter le nouvel objectif de gestion qui est de favoriser les espèces indigènes.Les groupements rencontrés sont en mosaïque mais on peut citer les plus typiques : le Phragmition australis, le Menyantho-Caricetalia lasiocarpae, l’Alnion glutinosae, la Salicion cinereae, etc.

Les espèces les plus remarquables et spontanées sur le site sont par exemple : les très rares Seneçon aquatique (Senecio aquaticus), Souchet long (Cyperus longus) découvert en septembre 2002, Trèfle d’eau (Menyanthes trifoliata) protégé en Haute-Normandie, Epilobe des marais (Epilobium palustre), toutes ces espèces étant inscrites à la Liste Rouge régionale, comme l’exceptionnel Piment royal (Myrica gale) également présent.

L’étude de la faune (Lépidoptères, Odonates, Batraciens, etc.) permettrait de compléter la connaissance de ce milieu particulier.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible