Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 230030883
LA LANDE BOISÉE À LA HAIE-DE-LYRE

(n° régional : 86050015)

Commentaires généraux

Au cœur d'une forêt de production orientée principalement vers l'exploitation du chêne sessile, une petite parcelle se distingue des autres peuplements assez hauts et aérés, en futaie régulière.

Ici, la hauteur moyenne est beaucoup moins importante : ce sont des bouleaux d'une dizaine d'années qui occupent une partie de l'étage supérieur, par petits bouquets éparses de quatre à cinq arbres, laissant beaucoup de ciel et de lumière. En sous étage, c'est le genêt à balais (Cytisus scoparius) ; certains pieds morts et secs peuvent monter jusqu'à deux mètres, prouvant que l'endroit a évolué naturellement pendant longtemps. La callune (Calluna vulgaris) forme une strate herbacée assez dense sur un sol bosselé.

En de nombreux endroits, la callune ne dépasse pas les dix centimètres ou est complètement absente, laissant la place à une pelouse acide à gaillet des rochers (Galium saxatile). Cette espèce, particulièrement abondante ici constitue le principal intérêt écologique, avec le fait que cette belle lande crée une irrégularité et une diversité dans ce massif de production. De plus, ce milieu ouvert, à la strate arbustive importante est propice à l'avifaune tant pour le passage que pour la nidification, le pouillot fitis y est omniprésent pendant tout le printemps, alors qu'il est souvent seulement de passage dans bien d'endroits de la région.

Le site même est laissé à son évolution spontanée, c'est d'ailleurs ce qui lui confère son aspect très naturel. Le massif dans lequel il est situé est par contre assez exploité ce qui n'empêche pas, aux abords directs de notre lande, de relever la présence de l'ancolie sauvage (Aquilegia vulgaris), du conopode (Conopodium majus) ou de la raiponce en épis (Phyteuma spicatum). Même si l'endroit tend à se "refermer" progressivement, cette tendance naturelle est très lente vue la pauvreté du sol ainsi que la fréquentation par un cheptel important de grand gibier.

Malgré de nombreuses tentatives, les plantations sylvicoles n'ont jamais rien donné sur ce sol trop peu productif. Dans une haute futaie équienne de production, cette lande relictuelle est particulièrement remarquable, elle est en outre une importante station pour le gaillet des rochers.

Commentaires sur la délimitation
Aucune information disponible