Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240001103
TERRAIN MILITAIRE DE BOUARD ET VALLEE DE FONTENAY

(n° régional : 00000092)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF se situe sur la petite commune de Baignolet (Sud du département d'Eure-et-Loir), au Nord et à l'Est du bourg.

Il s'agit principalement d'un terrain militaire couvert par des pelouses calcicoles sur près d'un tiers de sa surface. Il est extrêmement rare de rencontrer une si grande étendue de pelouses d'un seul tenant en région Centre et notamment en Beauce d'Eure-et-Loir où cet habitat est soit labouré, soit embroussaillé.

Il compte de belles zones de pelouses abritant une vingtaine d'espèces végétales déterminantes de ZNIEFF, dont deux espèces sous protection régionale : l'Orchis brûlée (Neotinea ustulata) et l'Ophrys frelon (Ophrys fuciflora). Dans certains secteurs, notamment au sud du camp, les pelouses sont plus rases et, dans les zones écorchées, se développent des espèces annuelles, telles que la Cotonnière dressée (Bombycilaena erecta), très rare en Eure-et-Loire.

Sur le plan faunistique, cette zone compte une population de Dectique verrucivore (Decticus verrucivorus), en danger sur la liste rouge régionale, et une importante population de Mercure (Arethusana arethusa), espèce vulnérable.

On notera aussi la présence du Pélodyte ponctué, en danger en région Centre. Il est favorisé par la forte proportion des milieux ouverts sur la zone.

La reproduction du Busard Saint-Martin et de l’Œdicnème criard est avérée sur la zone. Les activités de la sécurité civile (parachutisme notamment) et les manœuvres utilisant des grenades, qui constituaient un dérangement notable pour les cortèges avifaunistiques, sont très réduites à ce jour.

A ce noyau principal s'ajoute la vallée de Fontenay qui abrite encore quelques secteurs de pelouses, mais qui présente un degré de fermeture beaucoup plus avancé. Néanmoins, cette vallée sèche abrite encore une quinzaine d'espèces végétales déterminantes, dont une espèce protégée : Cephalanthera damasonium.

Il s'agit d'un des plus vastes sites de pelouses de la région.

Sans entretien approprié, les végétations de fourrés s'étendent sur celles des pelouses, notamment sur la partie nord du site. Les zones de pelouses devraient bénéficier prochainement de travaux de restauration et d'entretien par le Conservatoire des Espaces Naturels du Centre (comm. 2013).

Commentaires sur la délimitation

Le contour englobe le terrain militaire qui abrite une vaste surface de pelouses calcicoles encore très ouvertes, ainsi que la vallée de Fontenay beaucoup plus fermée.