Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240009619
PELOUSES DES CARRIERES

(n° régional : 00000498)

Commentaires généraux

Il s’agit de pelouses du Mesobromion erecti et du Xerobromion erecti, de landes à Genévrier et de Chênaies entourées par des cultures.

La partie Sud du site résulte de l’exploitation d’anciennes carrières en grande partie recolonisées spontanément, notamment par des taches de Xerobromion.

Près d’une cinquantaine d’espèces végétales déterminantes, dont 12 protégées, a été observée sur le site entre 2002 et 2013. On retiendra notamment la présence des deux Sablines : Arenaria grandiflora et Arenaria controversa, particulièrement rares en région Centre. La Koélerie du Valais (Koeleria vallesiana), autre plante (graminée) rare en région Centre, s’avère ici relativement abondante.

Ce site présente par ailleurs un fort intérêt entomologique avec la présence de plusieurs espèces de Zygènes et de Cigales et une richesse certaine en Lépidoptères et en Orthoptères.

De ce point de vue, ce site est relié à la ZNIEFF voisine des Pelouses des Vezons.

Cet îlot de milieux calcicoles au sein d'un grand plateau céréalier constitue un site remarquable pour la région Centre.

La carrière dans la partie centrale du site est en activité (autorisée depuis de longues années). Il convient de souligner que la présence des plantes rares et protégées a été prise en compte dans le phasage d’extraction, qu'une zone de pelouses qui abrite les populations de Sabline à grandes fleurs sera préservée en l’état et que des essais de réaménagement écologique du site sont en cours.

Commentaires sur la délimitation

Le contour est calé sur les chemins. Il englobe la carrière en activité, les pelouses calcicoles, landes et boisements situés au sein d’une zone de cultures et intègre des terres qui recèlent des plantes messicoles rares comme Adonis annua. Une friche attenante (au sud du contour) a été incluse pour sa population de Bupleurum tenuissimum débordant du chemin faisant la limite avec les pelouses limitrophes. Cette friche abrite également d'autres espèces déterminantes de ZNIEFF (Medicago minima, Medicago orbicularis et Erigeron acer).