Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240009656
PELOUSES DE L'EPERON DE MURAT

(n° régional : 00000505)

Commentaires généraux

Cet ensemble de pelouses, de fourrés de genévriers et de boisements thermophiles (chênaies pubescentes et chênaies sessiliflores) occupe des versants de la vallée du Brignon (affluent de la Claise) exposés au sud et au nord-ouest.

La plus grande partie se situe sur l’éperon formé par la confluence entre le Brignon et le Larçon.

La seconde à l’aval occupe le coteau et le rebord du plateau aux Caves.

Le site abrite plus d’une trentaine d’espèces végétales déterminantes, dont près d’une dizaine est protégée. On citera par exemple la présence d’orchidées comme Aceras anthropophorum, Anacamptis pyramidalis, Limodorum abortivum, Gymnadenia odoratissima ou Cephalanthera rubra.

Au regard de son étendue, sa richesse floristique s’avère exceptionnelle.

Les cavités situées sous l'éperon constituent un site d'hivernage régulier et important pour les chiroptères : 7 espèces y ont été observées ces dernières années. Les prospections actuelles ont permis de signaler la présence d’une vingtaine d’espèces animales déterminantes.

Il s’agit d’un remarquable ensemble calcicole pour la région Centre.

C’est par ailleurs un site archéologique.

L’Eperon barré de Murat est actuellement géré par le Conservatoire d'espaces naturels de la région Centre.

Commentaires sur la délimitation

Le contour de première génération a été révisé de manière à regrouper deux ensembles de formations calcicoles :

- la pelouse du Mesobromion située au lieu-dit "les Trois Cheminées",

- les pelouses et landes à genévrier localisées au lieu-dit "les Caves.

Il s’agit donc d’une zone polynucléaire.

Le contour est calé sur les limites des pelouses, fruticées et boisements thermophiles. La parcelle agricole située au sud-ouest du noyau est de la ZNIEFF a été intégrée en 2018. Cette parcelle abrite sur ses marges un cortège intéressant de la flore messicoles, dont le rare Thymelaea passerina (espèce classée EN sur la liste rouge régionale).