Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240030059
PRAIRIE DE RAZERAY

(n° régional : 00000028)

Commentaires généraux

La zone se situe dans le fond de la vallée de l'Indre, entre les bourgs de Fleré-la-Rivière et de Saint-Cyran-du-Jambot.

Cette section de la vallée se caractérise par la confluence avec plusieurs ruisseaux descendus des plateaux. Les zones de confluence, du fait du mélange d'eaux aux caractéristiques différentes, sont souvent intéressantes sur le plan biologique. On note ici en particulier un apport d'ions calcium par ces écoulements (et les colluvions).

La rivière décrit plusieurs méandres et on note la présence d'anciens bras morts.

Les prairies inondables prises en compte se situent sur la rive gauche de l'Indre.

La zone comprend : des prairies humides à mésophiles gérées de manière extensivement par fauche et pâturage, la ripisylve, la rivière et sa végétation aquatique (formations à nénuphars, gazons à Souchet fauve (Cyperus fuscus), plages à Bidents).

Le cortège floristique des prairies est remarquable avec en particulier la Renoncule à feuilles d'ophioglosse, Ranunculus ophioglossifolius dans les dépressions humides, et la Gesse de Pannonie, Lathyrus pannonicus, dans les parties plus mésophiles.

Cette vaste zone ouverte est favorable à la nidification du Courlis cendré.

Certaines parcelles sont intéressantes pour l'entomofaune (présence du papillon Cuivré des marais, Lycaena dispar, espèce protégée). A noter également la présence d'espèces déterminantes de gastéropodes dont le Vertigo de Des Moulins (Vertigo moulinsiana) également protégé.

La rivière présente un intérêt important pour les moules d'eau douce : ainsi, Unio crassus est effectivement présente et des coquilles anciennes de Margaretifera auricularia ont très récemment été découvertes. Elles laissent envisager la présence possible d’une population vivante de cette dernière espèce.

Les grandes étendues de prairies peu artificialisées (peu ou pas de fertilisation, pas de semis de substitution) avec des cortèges diversifiés sont devenues rares dans la vallée et, d'une manière plus générale dans toute la région. Les principales menaces restent partout effectives : labour, plantation de peupliers, création de plans d'eau.

Il s'agit d'un site remarquable pour la vallée de l'Indre.

Commentaires sur la délimitation

Les limites suivent le contour des prairies typiques de ce secteur. Elles s’appuient au nord-est sur la rivière (celle-ci est incluse au zonage ainsi que ses rives et certaines annexes). Au sud, elles suivent en partie la voie ferrée. A l’amont et à l’aval, elles ont été définies sur photo aérienne et suivent en général les contours parcellaires tout en évitant les abords des zones bâties.