Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240030890
LANDES TOURBEUSES DU BOUT DU PONT

(n° régional : 00000477)

Commentaires généraux

Cette zone se situe dans la vallée de la Petite Sauldre, à environ 2 km à l'Ouest de Ménétréol-sur-Sauldre. L'étang, anthropisé dans sa partie Ouest, présente dans sa partie Est un tres beau Rhynhosporion albae (code Corine biotopes : 54.6). On y trouve toutes les espèces rares caractéristiques de l'habitat : Rhynchospora alba, Rhynchospora fusca, Drosera intermedia, Drosera rotundifolia et Lycopodiella inundata.

A L'Est du Rynchosporion, on découvre une lande tourbeuse dont la majeure partie repose sur une tourbe épaisse de quelques centimètres à plus de quarante centimètres. Cette formation peut être rattachée aux tourbières hautes actives d'autant que, localement, de petites buttes de sphaignes (peu ou pas ombrotrophes du fait de la pluviomètrie trop faible) sont en cours de constitution. On se situe dans une formation typiquement solognote formée d'une lande humide à Bruyère quaternée (Erica tetralix) en mosaique avec une lande tourbeuse. Cette formation, en partie alimentée par des venues d'eau latérales paraît relativement stable.

L'association de l'Ericetum tetralicis forme une transition entre les tourbières hautes actives et les landes humides.

Une petite zone à l'est a été associée. Il s'agit d'une fosse de faible surface en contexte forestier dont l'étrépage récent a permis le maintien d'une belle population de Rossolis à feuilles rondes (Drosera rontundifolia) et de Lycopode inondé (Lycopodiella inundata).

Deux études bryologiques ont été menées sur le site, en 2005 par Serge Gressette et en 2009 par Vincent Hugonnot. Ces études ont permis d'inventorier 26 espèces déterminantes de ZNIEFF dont une est protégée au niveau régional. Par ailleurs, une dizaine d'espèces de Sphaignes ont été référencées ce qui fait du site l'un des plus riche de la région pour ce groupe.

Quelques données faune déterminantes de ZNIEFF sont également à souligner, comme deux odonates présents sur le site, le Cordulégastre annelé (Cordulegaster boltonii) et la Cordulie à deux taches (Epitheca bimaculata).

Il s'agit d'un des plus beaux sites tourbeux de la région, tant par la taille que par la qualité et l'intérêt scientifique des habitats ainsi que par le nombre d'espèces déterminantes et protégées.

Commentaires sur la délimitation

Le contour s'appuie sur les rives de l’étang, le cours d’eau, la limite de boisement, la route et les chemins. Il comprend l’étang et ses rives, le ruisseau qui abrite des radeaux végétaux flottants du Batrachion fluitantis, et la Lamproie de Planer, ses rives, la phalaridaie qui le borde et les landes tourbeuses relictuelles attenantes. La partie à l'est correspond à une ancienne carrière d’une superficie d’environ 200 m² au sein d’un peuplement forestier constitué majoritairement de pin sylvestre et bouleau verruqueux. Les limites s'appuient sur les routes et chemins.