Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031373
BAS-MARAIS ACIDE DES CRAIES

(n° régional : 00000906)

Commentaires généraux

La zone est centrée sur un suintement paratourbeux acide. Un petit cours d’eau serpente entre de nombreuses buttes de sphaignes, certaines étant colonisées par des ligneux comme le Bouleau verruqueux (Betula pendula) ou le Saule à oreillettes (Salix aurita), ce qui donne au site un aspect paysager particulier. La partie la plus basse du site est dominée par le Roseau commun (Phragmites australis) qui forme une roselière, en permanence inondée, de belle surface. Les buttes de sphaignes en bordure de la roselière, le plus souvent nues, présentent de belles populations de Rossolis à feuilles rondes (Drosera rotundifolia), espèce protégée au niveau national, assez rare dans la région et de Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum polystachion), cyperaceae protégée au niveau régional, en compagnie du Carex en étoile (Carex echinata). Les buttes plus en amont, plus boisées, abritent la Bruyère à quatre angles (Erica tetralix), le Millepertuis des marais (Hypericum elodes) ou le Blechnum en épi (Blechnum spicant). Un inventaire bryologique a été mené en 2012. Un beau cortège de Sphaigne a été noté avec pas moins de neuf espèces différentes. Notons aussi sur le site la présence de Dicranum bonjeanii, Dicranacée inféodée aux tourbières et aux landes humides ainsi que de Cephalozia connivens, petite hépatique à feuilles protégée en région Centre.

Au total, vingt-et-une espèces déterminantes de ZNIEFF ont été recensées sur le site, dont deux protégée au niveau régional et une autre protégée au niveau national. Les milieux sont rares et fragiles justifiant le classement de cette zone en ZNIEFF de type I.

Commentaires sur la délimitation

La zone a été délimitée essentiellement sur orthophotoplan. Elle correspond à une trouée dans la végétation forestière dense, il est possible de distinguer sur photo aérienne les deux grands habitats présents : une partie vert foncé au sud qui correspond à la roselière et une partie plus marron qui correspond au bas marais acide.