Logos SINP

ZNIEFF 240031384
MARAIS DES HERVÉSIES

(n° régional : 00000915)

Commentaires généraux

La zone est localisée sous une ligne à haute tension traversant un massif boisé. Au cœur d’un petit vallon, une zone humide très riche s’est établie sans doute en partie favorisée par la gestion de la ligne haute tension, quoique les arbustes pionniers (Saules, Viornes, Bourdaine) aient une dynamique importante. La zone, bien que de faible surface, abrite des faciès diversifiés. Ainsi, il est possible de trouver des pelouses marnicoles (assimilables au Mesobromion erecti) dans lesquelles on rencontre le Carex tomenteux (Carex tomentosa), le Cirse tubéreux (Cirsium tuberosum) ou encore l'Orchis de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii). Notons tout particulièrement dans ce milieu la présence de la Gentiane d’Allemagne (Gentianella germanica), espèce continentale protégée en région Centre, que l’on ne rencontre que dans l’Eure-et-Loir et dans le Loiret pour la région Centre. Elle n’est présente que dans trois stations pour ce dernier département et donne une valeur patrimoniale importante pour le site. Ce milieu abrite aussi le très rare Orchis odorant (Gymnadenia odoratissima), espèce toujours rare dans le département, elle n’est plus connue que sur ces pelouses. Le fond du vallon est humide en permanence ce qui fait évoluer la végétation vers des communautés plus marécageuses et étroitement imbriquées: roselière, fourrés de Saule, mégaphorbiaies, prairies humides du Deschampsio mediae-Molinion caerulae. Nous pouvons y noter la présence du Choin noirâtre (Schoenus nigricans), de la Gentiane pneumonanthe (Gentiana pneumonanthe) ou du Carex puce (Carex pulicaris). Au total, vingt-six espèces déterminantes de ZNIEFF ont été recensées sur le site, dont sept sont protégées au niveau régional. Malgré l’aspect paysager dégradé par la ligne haute tension, cette zone présente une forte valeur justifiant son classement en ZNIEFF de type I.

Commentaires sur la délimitation

La zone a été délimitée sur orthophotoplan et scan 25. Elle correspond aux zones ouvertes, nettement visibles en photographie aérienne, comprises sous la LHT et une clairière. Les limites correspondent à deux ruisseaux, au nord et au sud, le restant de la zone étant délimitée par les lisières forestières.