Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031407
Prairies et pelouses sur marnes de Verneuil

(n° régional : 00000935)

Commentaires généraux

Cet ensemble se situe en limite nord-est de la "cuvette" de Brenne sur la commune de Vendoeuvres, en marge ouest de la Forêt de Lancosme. Le contexte géologique et pédologique est ici particulier par rapport au reste du centre Brenne. On retrouve, en périphérie de cette zone des grès, argiles sableuses, argiles (eB), mais surtout en partie centrale des marnes et calcaires lacustres (eBM). D'ailleurs, le lieu-dit s'appelle "Les Marnières" entre Verneuil et la Caillaudière. Ce territoire abrite ainsi une mosaïque de milieux ouverts plus ou moins gagnés par les fourrés et les boisements. Ces derniers menacent l'intérêt principal du site résidant dans la présence de prairies humides à Orchis grenouille (Coeloglossum viride) et O. à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora) notamment, et de pelouses sèches sur marnes riches en espèces patrimoniales. Au sein des pelouses sèches, occupant principalement les allées de chasse, on peut noter une belle population d'Ophioglosse répandu (Ophioglossum vulgatum).

On peut souligner également la patrimonialité de la flore des bas côtés des routes (D21 principalement) avec des espèces comme l'Orchis singe (Orchis simia), l'Orchis homme-pendu (Aceras anthropophorum), l'O. de Fuchs (Dactylorhiza fuchsii) et l'O. brûlé (Neotinea ustulata)... Ponctuellement, il est possible d'observer sur les talus de bord de route d'autres espèces calcicoles comme, le Polygale du calcaire, l'Inule à feuilles de Saule, le Laser à larges feuilles. La route (D21) sert, certains soirs d'été, de reposoir et/ou de place de chant pour l'Engoulevent d'Europe.

Au total on cumule plus de 20 espèces de la flore déterminante de ZNIEFF et huit espèces de la faune déterminante de ZNIEFF (mammifères, reptiles, oiseaux et amphibiens). Le château de Verneuil en marge sud de la zone pourrait constituer un gîte pour des colonies de chauve-souris observées en vol sur la ZNIEFF (Sérotine, Pipistrelle de kuhl en 2007-2008), des inventaires restent à mener. Il faut noter la présence d'un coléoptère rare inféodé aux populations d'Inule à feuilles de saule (Inula salicina), Cassida fastuosa (=Pilemostoma fastuosa), dont la région Centre compte peu d'observations.

Commentaires sur la délimitation

Les limites s'appuient sur les orthophotoplans afin d'intégrer les ensembles ouverts de pelouses et de prairies dont un intérêt patrimonial a été relevé. Des fourrés et des boisements formant une mosaïque avec ces derniers ont été inclus pour former une enveloppe cohérente. Les prairies du nord-ouest de la zone se détachent sur le plan écologique car plus mésophiles et acidiclines. Elles sont localement très colonisées par des fourrés mais abritent une très belle population d'Oenanthe faux boucage (Oenanthe pimpinelloides) et plusieurs pieds de Sérapias langue (Serapias lingua) d'où leur place dans cette ZNIEFF de type I.