Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031561
PELOUSES SABLO-CALCAIRES DE LA BUTTE

(n° régional : 00001341)

Commentaires généraux

Les pelouses sablo-calcaires de la Butte se divisent en deux petits îlots entre le lieu-dit de la Butte et le lieu-dit du Moulin Rouget à deux kilomètres et demi au sud de Gizeux. Ce type d'habitat est extrêmement rare en région Centre et encore plus en dehors du val de Loire. Ces pelouses, sans doute autrefois plus répandues dans la vallée du Changeon, ont quasiment disparu et la flore caractéristique n'est souvent plus observable que sur les talus de bord de route. La flore de ces pelouses, hautement patrimoniale pour la région, est assez similaire à celle des Puys du Chinonais situés à une vingtaine de kilomètres au sud. Parmi les espèces les plus remarquables nous pouvons noter la Laîche lustrée (Carex liparocarpos), espèce présente en abondance sur le site mais extrêmement rare dans la région puisqu'elle n'est présente que sur une dizaine de communes des environs de Bourgueil et de Chinon. Le Silène cure-oreille (Silene otites) est lui aussi relativement abondant, mais là encore son abondance sur le site n'est pas en rapport avec sa grande rareté régionale puisqu'il n'est connu actuellement que de l'Indre-et-Loire et du Loiret dans moins d'une dizaine de communes. Ce site s'inscrit dans un secteur de la vallée du Changeon encore riche puisqu'il est possible d'observer plusieurs espèces patrimoniales dans les friches et les chemins en bordure de la zone. Il s'agit toutefois du seul ensemble présentant une telle diversité d'espèces et un bon état de conservation des habitats. Au total, quatorze espèces déterminantes de ZNIEFF ont été recensées sur le site dont deux sont protégées au niveau régional. Le caractère relictuel de l'habitat et la forte patrimonialité des espèces qu'il recèle justifie l'inscription de cette zone en tant que ZNIEFF de type I.

Commentaires sur la délimitation

La zone a été délimitée sur orthophotoplan. Le noyau nord correspond à une petite butte anciennement exploitée en carrière, aujourd'hui entretenue par la fauche. Cette butte est bien visible sur photographie aérienne, encadrée par la D749, les cultures d'asperges et la ferme de la Butte. Le noyau sud correspond au triangle de l'intersection de la D749 et de la route du moulin Rouget. Les bords de route et la friche attenante à l'est sont inclus car en assez bon état. La friche ouest, bien que présentant des espèces patrimoniales, a été exclue car trop dégradée. Il est à noter que les friches et chemins des alentours de la Ferme de la Butte présentent souvent une flore riche, mais le caractère diffus de cette richesse a conduit à les exclure du site.