Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031668
Prairies et étang de l'Anguillerie

(n° régional : 1422)

Commentaires généraux

Situé sur la commune de Verneuil en Champagne-Berrichonne dans le bassin versant de l’Auron, ce site est constitué de prairies humides bordées en grande partie par la forêt domaniale des Abbayes.

Le ruisseau de l’Anguillerie et l’un de ses affluents y coulent en ondulant avant de se perdre dans l’étang de l’Anguillerie. La queue de ce dernier est formée d’une roselière accueillant le rare Râle d’eau (Rallus aquaticus). 14 espèces d’insectes déterminantes de ZNIEFF ont été notées dans les prairies, dont 3 sont protégées au niveau national : le Damier de la Succise (Euphydryas aurinia), le Cuivré des marais (Lycaena dispar), dont les populations sont potentiellement importantes, et l’Agrion de Mercure (Coenagrion mercuriale). La Mélitée noirâtre (Melitaea diamina) a été observée en bordure sud de la zone. Avant l’année 2012, cette espèce n’avait pas été mentionnée dans le cher depuis 1995.

Concernant la flore, l'étang présente une belle population de Grande douve (Ranunculus lingua), protégée au niveau national.

Cinq espèces protégées au rang régional s'observent dans cette zone : on trouve ainsi au sein des prairies humides l'Orchis à grandes fleurs (Dacthylorhiza majalis), l'Orchis à fleurs lâches (Anacamptis laxiflora), le Pigamon jaune (Thalictrum flavum) et la Sanguisorbe officinale (Sanguisorba officinalis). Enfin le ruisseau présente des tapis de Samole de Valérand (Samolus valerandi) et de Germandrée des marais (Teucrium scordium) sur ses berges.

Au total, 18 espèces déterminantes ZNIEFF ont été recensées.

A noter que deux espèces accidentelles ont été notées sur le site dans les zones débroussaillées des abords de la rive gauche de l'Anguillerie en amont de la RD92. Il s’agit de Crepis foetida (le Crépide fétide) et Myagrum perfoliatum (le Myagre perfolié). Cette dernière n’est connue que sur deux stations dans le département du cher.

Le Cresson à petites feuilles (Nasturtium microphyllum), plante aquatique des eaux calcaires en contexte plus ou moins tourbeux, a été observée dans le ruisseau de l’Anguillerie. Cette espèce est plutôt rare et méconnue.

Cette zone est en bon état de conservation et son maintien dépend de la pérennité d’une activité agricole de pâturage/fauche extensive, telle qu’elle est pratiquée actuellement.

Commentaires sur la délimitation

La zone a été délimitée sur orthophotoplan au 1/5000, en suivant les haies et lisières forestières des parcelles englobant les prairies humides d'intérêt.

La prairie évoluant en étang au nord de la zone à été scindée, car le secteur s'étendant vers le nord ne présentait pas d'intérêt particulier tant au niveau flore, habitat et habitat d'espèce faunistique. Seul la partie au sud, la prairie humide se prolongeant vers l'étang, intègre le contour.