Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031717
Pelouse du Huffaut

(n° régional : 987)

Commentaires généraux

La pelouse du Huffaut est située à l'est du Boischaut, sur la commune de Faverdines en contexte de bocage lâche. Il s'agit d'une butte sur laquelle s’étend un ensemble de pelouses sèches et des fourrés. Cette butte, non cultivée, est entourée de friches calcicoles qui résultent d'un abandon de culture assez récent. Ces dernières peuvent toutefois présenter localement un intérêt pour des espèces comme l'Adonis annuelle (Adonis annua), ou la Valerianelle à fruits velus (Valerianella eriocarpa).

Les pelouses de cette ZNIEFF sont quant à elles favorables à des espèces comme l'Inule des montagnes (Inula montana), espèce "En danger" sur la liste rouge régionale, et protégée en Centre-Val de Loire. Bien que relativement répandu plus au nord du département en Champagne Berrichonne, cette espèce forme ici un petit noyau de population isolé. On peut aussi citer l'Ophrys bourdon (Ophrys fuciflora), espèce "Vulnérable" et protégée régionale, qui suit une répartition proche de la précédente dans le département du Cher.

Les pelouses sont menacées de fermeture par les fourrés et l'état de conservation des milieux patrimoniaux en est impacté. Cependant il reste un total de 15 espèces déterminantes de ZNIEFF recensées dont cinq sont protégées au niveau régional.

Des prospections pour la faune sont à mener pour compléter la connaissance du site, notamment concernant les lepidoptères, reptiles et orthoptères.

Commentaires sur la délimitation

La ZNIEFF est centrée sur les pelouses de surface assez conséquente, telles qu’elles sont visibles sur le terrain et la photographie aérienne.

Les friches alentours et les résidus de pelouses sèches en marge de fourrés n'ont pas été intégrés. Ces milieux ne présentent pas, en l'état des connaissances, une surface et un intérêt suffisant malgré la présence d'espèces déterminantes de ZNIEFF (Ophrys fuciflora, Adonis annua, Ononis natrix, Malva setigera).