Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 240031764
Lisières et bois de la Chèvrerie

(n° régional : 6118)

Commentaires généraux

Cette ZNIEFF polynucléaire regroupe deux boisements thermophiles dont les lisières se démarquent par une très grande richesse floristique. Sur l'ensemble des deux noyaux, on compte ainsi 36 espèces déterminantes de ZNIEFF pour la flore, dont 13 espèces menacées et 12 espèces protégées. Ces espèces sont bien adaptées au condition de sécheresse du coteau, comme la Bugrane striée (Ononis striata), protégée et en danger critique d'exctinction en Centre-Val de Loire, l'Epipactis pourpre-noirâtre (Epipactis atrorubens) ou le Laser à larges feuilles (Laserpitium latifolium), également protégés et en danger d'extinction en Centre-Val de Loire. Huit autres espèces menacées sont présentes sur le site, trois en danger d'exctinction (Iberis amara, Sesleria caerulea et Viola rupestris) et 5 espèces vulnérables (Anemone pulsatilla, Cephalanthera rubra, Limodorum abortivum, Epipactis muelleri et Orobanche teucrii).

On peut également noter la mention de Cladonies sur le site (données bibliographiques), en particulier Cladonia subcervicornis, espèce relativement rare en France. Sa présence reste néanmoins à confirmer car cette espèce n'est pas mentionnée dans le Cher par l'association française de lichénologie.

Mise à part la présence de la couleuvre verte et jaune (Hierophis viridiflavus), aucune autre donnée faunistique n'est connue sur le site. Des inventaires complémentaires seraient à prévoir, en particulier concernant les lépidoptères.

Ce site présente cela dit d'ores-et-déjà une richesse écologique exceptionnelle qui justifie son classement en znieff de type 1.

Commentaires sur la délimitation

Le noyau au nord-est est délimité par la D10 au nord et à l'est, par la limite du boisement au sud et par le chemin séparant les deux parcelles à l'ouest. Bien que la grande majorité des espèces déterminantes se situent sur les lisières, l'ensemble de la parcelle a été inclue dans la znieff dans une logique d'unité de gestion.

Le contour du noyau sud-ouest suit également la limite du boisement afin d'englober l'ensemble des stations d'espèces patrimoniales.