Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250008449
ETANG DE MORETTE

(n° régional : 00000064)

Commentaires généraux

A 40 kilomètres au sud-est de la baie du Mont Saint-Michel, l'étang de Morette représente un élément original dans le paysage du bocage normand. Ses 27 hectares d'eau libre n'ont pas d'équivalent dans le département de la Manche, les autres grands plans d'eau étant nettement littoraux, ou n'offrant pas, comme la retenue du barrage de Vezins, les mêmes caractéristiques.

L'étang occupe le fond d'une cuvette barrée par une digue servant d'assise à une route départementale.

Le substrat géologique cristallin est à l'origine du sable grossier qui recouvre l'essentiel du fond, seulement masqué par des plaques de sédiments fins en bordure, là où la végétation se décompose.

La ceinture de végétation comporte des espèces typiques de ce type de milieu. On peut observer toutefois une large ceinture de phragmites, s'élargissant notamment à l'est et constituant la seule roselière "continentale" du sud de la Manche.

FAUNE

L'intérêt majeur de cette zone est ornithologique. En effet, quelques 160 espèces d'oiseaux ont pu y être observées.

Cet étang constitue l'un des seuls sites de reproduction du Grèbe huppé (Podiceps cristatus) dans la Manche. La nidification de la Sarcelle d'hiver (Anas crecca), de la Cisticole des joncs (Cisticola juncidis), des Fuligules milouin (Aythya ferina) et morillon (A. fuligula), des Canards souchet (Anas clypeata) et colvert (A. platyrhynchos) et de la Foulque macroule (Fulica atra) y a été notée.

L'étang de Morette constitue en outre un site d'hivernage très important pour nombre d'anatidés, de limicoles et de passereaux, notamment en cas de vague de froid.

FLORE

Soulignons le recensement sur le site du Flûteau rampant (Baldellia repens), du Gnaphale blanc-jaunâtre (Gaphalium luteo-album) et de la Laîche blanchâtre (Carex curta).

Commentaires sur la délimitation

Vaste étang continental dont la qualité des habitats est à l'origine du stationnement et de la nidification de nombreux oiseaux.