Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250008480
BASSIN DU NOIREAU

(n° régional : 00850000)

Commentaires généraux

Composé d'un chevelu dense de ruisseaux, le réseau hydrographique se recentre sur le seul Noireau qui, en aval, entaille les roches dures, composant une vallée peu encaissée et enserrée alors de landes, de bois acidiphiles de pente, de pelouses siliceuses, de surplombs rocheux et de vires (terrasses de parois). Cette juxtaposition de milieux est à l'origine de la présence d'espèces animales et végétales rares.

FLORE

De part et d'autre de la rivière, les coteaux abrupts plus ou moins boisés montrent des affleurements rocheux où se côtoient landes sèches et pelouses sur dalles rocheuses et sols superficiels. Original pour tout le Nord-Ouest de la France, le cortège floristique typique de la Suisse Normande est riche d'espèces rares dont certaines sont protégées au niveau régional (*).

Citons notamment la Capillaire septentrionale (Asplenium septentrionale*), l'Orobanche des genêts (Orobanche rapum-genistae), l'Espargoutte de Morison (Spergula morisonii*), le Catapode des graviers (Micropyrum tenellum), l'Epervière de Lepeletier (Hieracium peleterianum), le Millepertuis à feuilles linéaires (Hypericum linarifolium), le Trèfle enterreur (Trifolium subterraneum), le Rosier à petites fleurs (Rosa micrantha), le Genévrier (Juniperus communis), le Flûteau nageant (Luronium natans*), le Faux riz (Leersia orysoides*)...

Ponctuellement, le Trèfle jaunâtre (Trifolium ochroleucon), et parfois aussi le Spiranthe d'automne (Spiranthes spiralis) pourtant relativement acidiphile, indiquent la présence de sols contenant du calcaire.

FAUNE

Le Noireau et ses affluents, notamment en amont de Condé sur Noireau, sont d'une grande valeur piscicole. La qualité de l'eau et des habitats aquatiques autorisent la présence de frayères à salmonidés, de populations bien équilibrées de poissons et d'invertébrés d'intérêt patrimonial.

Ainsi, le Saumon atlantique (Salmo salar) vient frayer dans ces eaux bien oxygénées, et les populations de Truite fario (Salmo trutta fario), de Chabot (Cottus gobio) et de Lamproie de Planer (Lampetra planeri) y sont solides.

Enfin, l'Ecrevisse à pieds blancs (Austropotamobius pallipes) atteint, par endroits, de belles densités.

Le site présente également un intérêt batrachologique puisqu'il accueille une espèce d'amphibien rare et protégée, le Triton marbré (Triturus marmoratus).

Commentaires sur la délimitation

Vaste ensemble hydrographique et de vallées aux pentes siliceuses renfermant des espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial.