Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250008486
FORET DE SAINT-SEVER

(n° régional : 00880000)

Commentaires généraux

Ce massif forestier est l'un des plus grands du département du Calvados.

FAUNE

Sur le plan entomologique, on observe de remarquables densités d'un lépidoptère : le Tanagre du Cerfeuil (Odezia atrata).

On y recense une avifaune très riche qui confère à cette forêt un fort intérêt ornithologique.

On a observé la nidification du Pic noir (Dryocopus martius), du Hibou moyen-duc (Asio otus), du Pic cendré (Picus canus), du Faucon hobereau (Falco subbuteo), de la Bondrée apivore (Pernis apivorus), du Roitelet triple-bandeau (Regulus ignicapillus), de la Mésange noire (Parus ater), du Pouillot siffleur (Phylloscopus sibilatrix), du Rougequeue à front blanc (Phoenicurus phoenicurus)...

Les quelques étangs et la retenue du Gast expliquent la présence d'oiseaux d'eau. Certains d'entre eux nichent dans cette zone comme le Grèbe huppé (Podiceps cristatus), le Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis), la Foulque macroule (Fulica atra)...

Notons que cette vaste zone forestière constitue une zone d'escale migratoire et d'hivernage pour le Pinson du nord (Fringilla montifringilla), le Bec-croisé des sapins (Loxia curvirostra), le Tarin des aulnes (Carduelis spinus), la Bécasse des bois (Scolopax rusticola)...

Cette zone renferme les trois premiers kilomètres amont de la Sienne, remarquables au niveau des habitats aquatiques.

Concernant les batraciens, présence du Triton marbré (Triturus marmoratus) ainsi que d'autres espèces telles que l'Alyte accoucheur (Alytes obstetricans) ou encore le Triton palmé (Lissotriton helveticus) notamment en proximité du barrage du Gast.

FLORE

Les données botaniques concernent essentiellement le barrage du Gast. Parmi les espèces les plus intéressantes et/ou protégées au niveau régional (*), citons le Bident radié (Bidens radiata) très rare, le Callitriche à fruits plats (Callitriche platycarpa), l'Elatine à six étamines (Elatine hexandra), la Violette des marais (Viola palustris), Crassula vaillanti qui constitue ici une espèce nouvelle pour la Basse-Normandie, la Prêle des bois (Equisetum sylvaticum*) présumé disparue dans le calvados, la Fougère des montagnes (Oreopteris limbosperma), le Scirpe cespiteux (Scirpus cespitosus ssp germanicus*).

Les inventaires des mousses et des sphaignes montrent la présence d'une espèce rarissime en Basse-Normandie à savoir la Marsupella funckii. d'autres espèce comme Sphagnum denticulatum et Sphagnum palustre sont présente sur le site. De petites hépatiques telles que Calupogeia muelleriana sont aussi présentes sur le site. Enfin, des polytrics comme Polytrichastrum formosum sont recensées en forêt de Saint-Sever

Commentaires sur la délimitation

Vaste massif forestier émaillé de plans d'eau et renfermant des espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial.