Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250009950
CARRIERES D'AUBRY-EN-EXMES

(n° régional : 00000218)

Commentaires généraux

Il s'agit d'un ensemble de deux anciennes carrières situées dans la plaine de Chambois. L'une présente un affleurement continu de calcaire du Bathonien moyen, l'autre présente sur presque tout son pourtour des parois verticales qui montrent une belle discordance entre les calcaires du Bathonien moyen au sommet et le grès armoricain en dessous.

Un petit plan d'eau occupe le fond de chacune des deux carrières.

FLORE

Ces carrières sont dominées par une végétation typique de la pelouse rase calcicole dont certaines sont rares et/ou protégées au niveau régional(*), comme la Raiponce délicate (Phyteuma orbiculare ssp. Tenerum*) ou la Coronille mineure (Coronilla minima*), le Galéopsis à feuilles étroites (Galeopsis angustifolia), l'Hélianthème nummulaire (Helianthemum nummularium), la Laitue vivace (Lactuca perennis), l'Euphorbe de Seguier (Euphorbia seguieriana), la Germandrée petit-chêne (Teuchrium chamaedrys)... Au niveau de la carrière de la Tourelle, quelques Genévriers communs (Juniperus communis) sont accrochés aux parois verticales.

Les plans d'eau sont colonisés par une végétation aquatique, dont le Potamot nageant (Potamogeton natans), des plantes des berges et une saulaie sur les abords. Ces zones sont d'un grand intérêt comme milieu "refuge" pour les plantes.

Ce site abrite d'autres espèces protégées au niveau régional (*) tel que La Laîche humble (Carex humilis*), la Filipendule (Filipendula vulgaris*), la Raiponce délicate (Phyteuma tenerum*), la Seslerie bleue (Sesleria coerulea).

FAUNE

Les pelouses rases sont habitées par des lépidoptères, dont trois espèces de la famille des lycaenidae à répartition assez limitée : l'Argus bleu nacré (Lysandra coridon), l'Argus à bande noire (Celastrina argiolus) et l'Argus minime (Cupido minimus) dont c'est la deuxième station ornaise actuellement connue.

La présence du Phasme (Clomopsis gallica) souligne le caractère thermophile du site.

Les plans d'eau et le biotope marécageux associé permettent la nidification du Grèbe castagneux (Tachybaptus ruficollis) et la présence du Crapaud accoucheur (Alytes obstetricans), peu fréquents dans cette région. Notons également la présence du rare Lézard des murailles (Podarcis muralis).

Commentaires sur la délimitation

Zone refuge abritant des espèces d'intérêt patrimonial au sein d'un espace artificialisé.