Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250010775
HAUT-BASSIN DE LA VARENNE

(n° régional : 01350000)

Commentaires généraux

Les deux rivières Varenne et Halouze ont creusé le substrat granitique et serpentent aujourd'hui dans des vallées assez étroites et encaissées. Appartenant au bassin versant de la Mayenne, ces cours d'eau sont de bonne qualité biologique et renferment des espèces animales et végétales qui traduisent une richesse écologique élevée.

FLORE

Sur le plan floristique, on recense dans ces vallées des espèces indicatrices des prairies tourbeuses assez rares telles que la Violette des marais (Viola palustris), la Linaigrette à feuilles étroites (Eriophorum angustifolium), la Laîche blanchâtre (Carex canescens), la Laîche tronquée (Carex curta), la Callitriche à fruits plats (Callitriche
platycarpa), le Millepertuis des marais (Hypericum elodes), le Scirpe à nombreuses tiges (Eleocharis multicaulis), le Comaret (Comarum palustre), le Mouron délicat (Anagallis tenella),... Signalons également la présence de la Montie des fontaines (Montia fontana) inféodée aux ruisselets et suintements sur sol acide, de la Cardamine amère (Cardamine amara), de l'Epipactis à feuilles larges (Epipactis helleborine) au niveau de la rive sud de l'Andainette, et du Trèfle d'eau (Menyanthes trifoliata). L'Oeillet des murailles (Dianthus caryophyllus) a été repéré quant à lui au niveau des ruines du donjon de Domfront.

FAUNE

La Varenne et la Halouze sont des cours d'eau classés en première catégorie qui présentent des peuplements intéressants de Truites fario (Salmo trutta fario), parmi les plus remarquables du département. Leurs affluents constituent une zone de frayère et de pépinière pour cette espèce.

Par ailleurs, l'Andainette offre d'intéressantes populations d'Ecrevisses à pieds blancs (Austropotamobius pallipes) pour lesquelles existent un arrêté préfectoral de biotope.

Commentaires sur la délimitation

Réseau hydrographique dont les habitats aquatiques et adjacents aux cours d'eau renferment des espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial.