Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250013018
POINTE ET MARAIS DE NEVILLE

(n° régional : 00310003)

Commentaires généraux

Cette zone correspond à une pointe, constituée d'un cordon de galets et de graviers prolongé en mer par de petits platiers rocheux, et isolant l'estran d'un marais saumâtre. Cette juxtaposition de milieux originaux détermine l'intérêt écologique du site.

Mis à part le secteur des Hommets, situé plus vers l'intérieur des terres, l'ensemble de la zone fait partie de la ZSC FR2500085 "Récifs et marais arrière-littoraux du Cap Lévi à la Pointe de Saire" au titre de la Directive Habitats du dispositif Natura 2000.

 FLORE

On relève ici des espèces rares telles le Chou marin (Crambe maritima) et la Renouée de Ray (Polygonum raii), toutes deux protégées au niveau national ; le Diotis maritime (Otanthus maritimus), protégé au plan régional ; mais aussi le Chiendent dactyle (Cynodon dactylon), l'Orge des lièvres en sa sous-espèce leporinum (Hordeum murinum ssp. leporinum), la Lentille gibbeuse (Lemna gibba), le Torilis à feuilles glomérulées (Torilis nodosa), la Patience maritime (Rumex maritimus), la Glaucienne jaune (Glaucium flavum), le Pourpier de mer (Honckenya peploides), la Salicorne rameuse (Salicornia ramosissima) et la Salicorne de Lorraine (Salicornia emericii), le Scirpe penché (Scirpus cernuus), la Spergulaire marine (Spergularia marina), le Gaillet négligé (Galium neglectum), le Trèfle strié (Trifolium striatum),...

A noter la régression voire disparition des prés salés du bas schorre pâturé à Glycérie de Borrer (Puccinellia fasciculata) initialement décrits en 1974 par Provost et Géhu sur la commune de Néville-sur-Mer (source : CPIE des collines normandes, 2011).

 

FAUNE

En période de nidification, la plage de galets et de sables grossiers accueille plusieurs couples de Gravelots à collier interrompu (Charadrius alexandrinus) ; la zone marécageuse adjacente est fréquentée par le Tadorne de Belon (Tadorna tadorna); et la Bergeronnette flavéole (Motacilla flavissima) est également présente.

En hiver sont notamment présents le Plongeon arctique (Gavia arctica), le Plongeon imbrin (Gavia immer), et le Plongeon catmarin (Gavia stellata).

Ce site présente par ailleurs un intérêt batrachologique, avec huit espèces recensées, dont le rare Crapaud calamite (Epidalea calamita).

Commentaires sur la délimitation

Zone où les habitats côtiers remarquables en inter-relation renferment des espèces animales et végétales de fort intérêt patrimonial.