Logos SINP

ZNIEFF 250013132
DUNES ET MARAIS DE BREVILLE-SUR-MER

(n° régional : 00000056)

Commentaires généraux

Cet ensemble de dunes, pelouses et prairies humides est d'un très grand intérêt biologique, car il renferme des espèces animales et végétales rares et remarquables.

FLORE

L'intérêt floristique de cette zone tient à la diversité et à la rareté des espèces, dont certaines sont protégées au niveau national (**) ou régional (*). Parmi les raretés, citons le Buplèvre aristé (Bupleurum baldense), l'Ail à tête ronde (Allium sphaerocephalum), le Saule des dunes (Salix repens ssp. arenaria), l'Elyme des sables (Elymus arenarius**), la Gentiane amère (Gentianella amarella**), la Centaurée rude (Centaurea aspera*), l'Orchis incarnat (Dactylorhiza incarnata), l'Orchis négligé (Dactylorhiza praetermissa), les Spiranthes d'été (Spiranthes aestivalis**) et d'automne (Spiranthes spiralis), le Chou marin (Crambe maritima**), la Pesse d'eau (Hippuris vulgaris*), la Germandrée des marais (Teucrium scordium ssp. scordioides*), la Laîche luisante (Carex nitida*), le Scirpe pauciflore (Eleocharis quinqueflora*), le Vélar fausse-giroflée (Erysimum cheiranthoides), l'Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum), le petit Chiendent (Cynodon dactylon), la Scille d'automne (Scilla autumnalis), l'hybride entre l'Ochis bouffon et l'Orchis à fleurs lâches (Orchis X alata), la Silène conique (Silene conica), le Flûteau fausse-renoncule (Baldellia ranunculoides), l'Orchis grenouille (Coeloglossum viride*), la Bartsie visqueuse (Parentucellia viscosa), le Scirpe piquant (Scirpus pungens*), la Laîche à utricules lustrés (Carex liparocarpos*), la Garance sauvage (Rubia peregrina*).

FAUNE

Ce site est également remarquable pour son entomofaune avec notamment cent quatre espèces de lépidoptères recensées en 1990, dont vingt neuf sont rares, très rares, ou très localisées, et dont quatre n'avaient auparavant jamais été trouvées dans la Manche (*). Il s'agit notamment de : Diacrisia sannio, Hada nana (*), Phibalapilryx virgata, Orthonana nittata, Agrostis graslini (*), Ipimorpha subtusa, Apamea ophiogramma, Archanara spargani (*), Arenostola phragmitidis, Idaea macilentaria.

Parmi les Orthoptères, signalons quelques espèces rares comme la Courtillière (Gryllotalpa gryllotalpa), le Criquet ensanglanté (Stethophyma grossum), le Tétrix des vasières (Tetrix ceperoi)...

De même, une espèce rare d'Hétéroptère aquatique a été contractée ici, Notonecta viridis, et une espèce non moins rare de coléoptère, Graptodytes bilineatus.

Deux espèces rares de gastéropodes ont été recensées sur ce site : Cochlicella barbara et Segmentina nitida.

Au niveau herpétologique, il convient de signaler la présence sur ce site de la Vipère aspic (Vipera aspis), seule station bas-normande située si haut, 120 km au nord de la limite septentrionale de son aire de répartition.

Sur le plan ornithologique enfin, notons le grand intérêt de ce secteur où nichent le Tadorne de Belon (Tadorna tadorna), la Pie-grièche écorcheur (Lanius collurio), la Huppe fasciée (Upupa epops), la Rousserole verderolle (Acrocephalus palustris) et le Rossignol philomèle (Luscinia megarhynchos).

Commentaires sur la délimitation

Interrelation d'écosystèmes variés et fragiles engendrant une diversité biologique remarquable révélée par la présence d'espèces animales et végétales rares voire protégées.