Logo SINP - Système d'information sur la nature et les paysages

ZNIEFF 250013507
CARRIERE DE VILLEDIEU-LES-BAILLEUL

(n° régional : 00000219)

Commentaires généraux

Cette ancienne carrière se présente sous la forme d'une grande fosse d'environ 200 mètres de large avec des parois verticales de plusieurs mètres de haut.

Un petit étang permanent occupe un quart de la superficie totale.

La structure géologique correspond à du grès armoricain, recouvert par des sédiments secondaires à base de calcaire bathonien.

FLORE

Les deux natures géologiques du milieu (acide pour le grès et basique pour le calcaire) font cohabiter, sur un espace restreint, des formations végétales très tranchées.

Sur le grès, notons parmi les espèces les plus rares ou les plus caractéristiques l'Ajonc d'Europe (Ulex europaeus), l'Ajonc nain (Ulex nanus), le Genêt à balai (Sarothamnus scoparius), l'Ombilic fleur de Vénus (Umbilicus rupestris)...

Sur le calcaire, mentionnons l'Ophrys abeille (Ophrys apifera), l'Ophrys araignée (Ophrys sphegodes), l'Orchis bouffon (Orchis morio), l'Orchis mâle (Orchis mascula), l'Orchis bouc (Himantoglossum hircinum), l'Ophioglosse vulgaire (Ophioglossum vulgatum), le Scolopendre (Asplenium scolopendrium), l'Euphorbe petit-cyprès (Euphorbia cyparissias), la Pimprenelle (Sanguisorba minor)...

L'étang accueille une petite population de Massette à larges feuilles (Typha latifolia) et, à quelques mètres des berges, le Saxifrage granuleux (Saxifraga granulata), le Saxifrage à trois doigts (Saxifraga tridactylites), la Drave printanière (Erophila verna) et un Myosotis (Myosotis ramosissima).

FAUNE

Compte-tenu de l'exiguïté du site, seules les populations d'insectes, de batraciens et de reptiles présentent un intérêt.

Parmi les papillons, deux espèces rares et fragiles y ont été découvertes : l'Azuré bleu-céleste (Lysandra bellargus) et la Piéride du lotier (Leptidea sinapsis).

Commentaires sur la délimitation

Ancienne carrière renfermant des espèces animales et végétales d'intérêt patrimonial.